Google+ Badge

Sport



ipad 3
Apple ipad 2
Blanc-16Go Wifi
403,60 £
chez Cdiscount


Microsoft Bluetooth  59,90 £  chez Pixmania


SPORT SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE : de nouvelles méthodes de travail pour les cadres
Photos 1 : Romuald Bassenga, clôturant les travaux.
Photo 2 : Les participants à la clôture du séminaire. 


Les nouvelles pratiques visent l'amélioration des conditions d'organisation des activités sportives en milieu scolaire et universitaire

La formation s'est déroulée du 22 au 23 décembre au stade Alphonse-Massamba-Débat de Brazzaville. La soixantaine de cadres qui y ont pris part venaient de tous les départements de l'Office national du sport scolaire et universitaire (Onssu) du Congo. Cinq sous-thèmes ont été débattus parmi lesquels la gestion des associations sportives scolaires et universitaires, la responsabilité de l'enseignant d'éducation physique et sportive (EPS) dans la vie de l'association sportive scolaire, l'organisation des compétitions de l'Onssu, la gestion financière et l'administration du processus des compétitions de l'office.
Afin de rendre le Congo compétitif tant au plan continental que mondial, l'un des objectifs poursuivi par le ministère des Sports, les participants ont fait plusieurs recommandations au gouvernement, notamment de renforcer et rationaliser rapidement la pratique du sport à l'école par le respect de la catégorisation et les journées d'association sportive. Il a été également demandé à l'État d'instaurer des stages de recyclage et de formation continue pour les enseignants d'EPS et les superviseurs pédagogiques dans les programmes d'activités spécifiques de l'Onssu. Le gouvernement doit également procéder à la relance des Jeux de l'Onssu en milieu scolaire et universitaire afin de constituer l'élite sportive.


Les participants ont également demandé au gouvernement de revoir sa politique nationale en matière de gestion des associations sportives avec, comme principal levier, l'instauration d'une véritable culture de la vie associative parmi les différents acteurs de l'Onssu. Cette culture permettra également de promouvoir en milieu scolaire et universitaire, la culture de paix, de développement économique et socioculturel. Il a aussi été suggéré à l'État congolais de promouvoir des championnats sportifs axés sur les résultats afin de favoriser la détection des talents et l'éclosion d'une élite sportive pour une meilleure participation aux Jeux africains de 2015 à Brazzaville.

Les travaux ont été clôturés par Romuald Bassenga, directeur de cabinet du ministre des Sports et de l'Éducation physique. Il a assuré les participants de la disponibilité du ministre à traduire dans les faits les recommandations de ce séminaire.

« Vous avez donc l'importante mission de vulgariser les acquis du présent séminaire et de veiller à leur application sur le terrain. À cet effet, rendez-vous est donc pris pour les différentes compétitions sportives scolaires, à savoir les jeux sectoriels, départementaux et nationaux. Ils vous permettront de procéder à des opérations de détection dans toutes les disciplines sportives en vue de sélectionner les meilleurs éléments qui seront soumis à un programme spécifique de formation afin d'en faire des champions multimédaillés en 2015 », a conclu le directeur de cabinet.

Par Jrang An@go.
FOOTBALL : le week-end des Diables rouges et des Congolais de la diaspora en Europe
Photo : Maël Lépicier et Mons ont remporté leur quart de finale aller de la Coupe de Belgique aux dépends de Rupel Boom.
Angleterre, 17e journée, première division
Encore une défaite pour Blackburn et ses deux Congolais, Christopher Samba et Steven N'Zonzi. Tous deux titulaires, ils ont disputé l'intégralité de la rencontre mais n'ont pu empêcher la défaite des Rovers, à domicile, face à Bolton (1-2). Avec 11 défaites pour 2 victoires et 4 nuls, les Rovers sont la lanterne rouge du championnat derrière leur bourreau du jour.

Belgique, quart de finale de la Coupe de Belgique
Mons et son capitaine, Maël Lépicier (photo), l'emportent, sur le terrain, face à Rupel Boom, pensionnaire de 3e division, sur le score de 3-1. Maël Lépicier a disputé l'intégralité du match. Le quart de finale retour aura lieu le 18 janvier.
Italie, 16e journée, première division
Dominique Malonga, remplaçant au coup d'envoi, est entré en jeu à 78e minute lors du déplacement de Cesena à Bergame (1-4). Lorsque l'ancien Monégasque a foulé la pelouse, le score était déjà acquis. Défait pour la dixième fois de la saison, Cesena est 19e et avant-dernier.
Camille Delourme
Par Jrang An@go.
FOOTBALL : le week-end des Diables rouges et des Congolais de la diaspora en France
Ligue 1, 19e journée

Malgré un bon Albin Ebondo, très actif offensivement (8 centres tentés, 5 réussis), Saint-Étienne s'incline à domicile face au PSG (0-1). Le latéral droit congolais a touché 59 ballons, pour 13 gagnés et 7 perdus et 90% de passes réussies. L'ancien Toulousain a également tenté un tir, non cadré. 

Cliquez pour plus d'informations!La mauvaise passe se poursuit pour Delvin Ndinga. Titulaire, il a été remplacé sur blessure à la 42e lors du match Auxerre-Dijon (2-2). Effacé sur les deux buts dijonnais, Ndinga avait pourtant bien commencé la rencontre avec une tête hors cadre à la 2e minute. Mais, encore loin de son niveau habituel, il a perdu trop de ballons (13 pour 7 gagnés et 39 joués au total). Frileux et maladroit dans ses transmissions (69% de passes réussies) au sein d'un collectif auxerrois très médiocre, il s'est blessé à la cuisse. Sans lui, l'AJA a obtenu un match nul inespéré en fin de rencontre.

Remplaçant au coup d'envoi du match Toulouse-Brest (0-0), Oscar Ewolo est entré à la 58e minute pour équilibrer un milieu de terrain breton complètement dominé par celui du Téfécé. Le capitaine brestois a touché peu de ballons (11 au total), mais a fait preuve de combativité (3 ballons gagnés pour 1 perdu, 3 fautes commises) et de précision dans ses passes (91%).

Ligue 2, 18e journée

Ladislas Douniama a encore été le danger numéro 1 de Guingamp mardi soir en match avancé. Lors de la réception de Sedan, Douniama a créé des brèches et a multiplié les courses. À la 10e minute, il a obtenu un penalty, que Giresse a loupé. À la 29e, il adresse une passe décisive acrobatique pour l'ouverture du score. Au retour des vestiaires, il lance encore Knockaert dans la profondeur. Mais Guingamp s'incline finalement 1-3 et perd sa place sur le podium.

Angers l'emporte à Metz (2-0). Titulaire, Fodé Doré a joué 72 minutes avant de sortir sous les sifflets d'une partie du public angevin, qui a clairement pris le grand Congolais comme bouc-émissaire. Dans les rangs messins, Bruce Abdoulaye faisait son retour dans le onze de départ. Quelques jours après un heureux évènement familial, le défenseur central a livré un match appliqué et sa responsabilité n'est pas engagée sur les buts angevins.

Sans Francis N'Ganga, mais avec Prince Oniangué titulaire, Tours chute lourdement à Bastia (1-4).

Cédric Lubasa était forfait lors du match nul de Clermont à Monaco (0-0). Chris Malonga est resté sur le banc aux côtés de Blanstel Koussalouka. Le jeune milieu de terrain congolais faisait sa première apparition dans le groupe pro.

Fabrice N'Sakala était absent, sur blessure, lors de la défaite de Troyes à Boulogne-sur-Mer (0-2).

Par 
padding-left: 0px; padding-right: 0px; padding-top: 0px; vertical-align: baseline;">vertical-align: baseline;">Jrang An@go.
Cliquez pour plus d'informations!
FOOTBALL : le week-end des Diables rouges et des Congolais de la diaspora en France (Ligue 1 et Ligue 2)
Ligue 1 : 18e journée

Brest et Oscar Ewolo remportent leur duel face à Auxerre et Delvin Ndinga (1-0). Les deux milieux de terrains congolais étaient titulaires. Le capitaine brestois a également remporté son face-à-face avec son jeune coéquipier avec 76 ballons joués, 20 ballons gagnés pour 19 perdus, 80% de passes réussies, 1 tir cadré, 2 fautes subies pour 1 commise. Avec 54 ballons joués, 11 gagnés pour 17 perdus, 71% de passes réussies et 1 faute commise, Ndinga est encore loin de son meilleur niveau.

Albin Ebondo a réalisé un bon match lors de la victoire de Saint-Étienne à Dijon (2-1). Le latéral droit a touché 39 ballons (11 gagnés, 16 perdus, 72% de passes réussies) et a réalisé 3 centres, dont un qui a fini sur le poteau dijonnais.

Barel Mouko n'était pas dans le groupe lillois, qui est allé faire match nul 0-0 à Paris.

Ligue 2 : 17e journée

Titulaire, Fodé Doré a passé un match compliqué, à l'image de son équipe, rapidement menée de deux buts sur le terrain du Mans (2-0). Le grand Congolais a été remplacé à la mi-temps, et son remplaçant, Claudiu Keseru, a marqué les deux buts d'Angers, qui arrache le nul 2-2.

Prince Oniangué faisait son retour dans le « onze » titulaire de Tours, large vainqueur de Guingamp (5-1). Francis N'Ganga est resté sur le banc.

Dans les rangs guingampais, Ladislas Douniama était remplaçant et est entré à la 71e. Privé de son « porte-bonheur », Guingamp met fin à une série de 8 matchs de championnat sans défaite, et conserve sa place sur le podium.

Bruce Abdoulaye est resté sur banc des remplaçants lors de la victoire de Metz face à Lens (2-0). Grâce à cette 5e victoire consécutive, les Lorrains remontent à la 7e place.

Remplaçant, Chris Malonga est entré en jeu à la 71e alors que Monaco menait 2-1 au Havre, qui égalise finalement. Vingtième de Ligue 2, Monaco glisse doucement mais sûrement vers le National. Dans les rangs normands, Brice Samba junior n'était pas dans le groupe.

Sans Cédric Lubasa, blessé, Clermont s'incline à domicile face à Boulogne-sur-Mer (1-2).

Fabrice N'Sakala, titulaire lors de la victoire de Troyes face à Reims (1-0), a été remplacé à la 53e sur blessure. Lucien Aubey n'était pas dans le groupe de Reims
  Par Jrang An@go.                                                                    Mes Quiz Cliquez ici


FOOTBALL : le tirage au sort des seizièmes de finale de la Ligue des champions
Vendredi après-midi, l'Union des associations européennes de football (UEFA) a procédé au tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Les seize meilleures nations européennes en découdront entre février et mars prochains. L'affiche de ces huitièmes de finale opposera l'AC Milan à Arsenal 

Olympique Lyonnais (France) - APOEL Nicosie (Chypre)
SSC Napoli (Italie) - Chelsea (Angleterre)
AC Milan (Italie) - Arsenal (Angleterre)
FC Bâle (Suisse) - Bayern Munich (Allemagne)
BayerLeverkusen (Allemagne) - FC Barcelone (Espagne, tenants du titre)
CSKA Moscou (Russie) - Real Madrid (Espagne)
Zénith Saint-Pétersbourg (Russie) - Benfica Lisbonne (Portugal)
Olympique de Marseille (France) - Inter de Milan (Italie)
Camille Delourme
                     ......................Visualisez cette vidéo sur "Opération Business" !
Par Jrang An@go.
COOPÉRATION : les États-Unis et le Congo échangent dans le domaine des sports
Photo : Léon Alfred Opimbat échangeant avec Christopher W. Murray.

Le diplomate américain a dévoilé le 15 décembre, l'intention de son pays de parrainer un tournoi de football féminin au Congo

Christopher W. Murray l'a indiqué lors d'un entretien avec le ministre congolais des Sports et de l'Éducation physique. En effet, l'entretien a porté sur le renforcement des liens d'amitié et de coopération entre les Etats-Unis et le Congo dans le domaine du sport.

Christopher W. Murray a félicité Léon Alfred Opimbat pour le pari gagné de ramener les Jeux Africains à Brazzaville en 2015, cinquante ans après la première édition. Il l'a assuré de son soutien dans la formation des jeunes. Car le diplomate américain entend renouveler l'expérience tentée il y a quelques mois où les joueurs de l'Association nationale des États-Unis avaient animé une clinique d'entraînement de basket-ball à Brazzaville au profit des jeunes congolais.

« Nous avons échangé dans le domaine des sports notamment la visite des joueurs de notre association de basket national des États-Unis. Il y a quelques mois ils ont fait des cliniques d'entraînement. Nous avons discuté sur la possibilité de poursuivre les échanges de ce genre et le parrainage d'un tournoi de football féminin », a-t-il indiqué, se disant par ailleurs très confiant sur la réussite des Jeux Africains à Brazzaville. « Nous allons suivre les activités qui auront lieu en 2015. Nous sommes sûrs que les Jeux seront un succès pour le pays et pour l'Afrique », a-t-il conclu.

Cliquez pour plus d'informations!
COUPE DU MONDE DE HANDBALL FÉMININ BRÉSIL 2011 : les Angolaises éliminées en quart de finale

Les championnes d'Afrique se sont inclinées hier devant les Danoises 23-28 en quart de finale de la 20e Coupe du monde qui se dispute à Sao Paulo au Brésil du 12-18 décembre
Deuxième du groupe A à l'issue des matchs de poule après la Norvège, l'unique représentant africain resté en lice après l'élimination de la Côte d'Ivoire et de la Tunisie en préliminaire, a été sanctionné par le Danemark. C'est un second coup que les Africaines ont reçu après 2007 où la même équipe avait courbé l'échine devant l'Allemagne, 36-33 à la même étape de la compétition. Les Reines du handball africain se classaient 7e au classement mondial, un résultat qu'elles n'avaient pas pu conserver en 2009 en Chine en se classant 11e.

Le championnat n'est pas terminé pour les Palancras Negra d'Angola. Elles disputeront les matchs de classement de 5 à la 12e place le 16 décembre. Au cas d'une victoire devant la Russie, championne en titre, l'Angola affrontera pour la cinquième place l'équipe victorieuse du match Croatie/Brésil.

La Russie rappelons-le est l'équipe la plus titrée de cette compétition avec quatre sacres dont les trois dernières éditions consécutives, soit 2001, 2005, 2007, 2009. Elle a été éliminée à la même étape de la compétition par les Françaises (23-25).

Retenons que les Angolaises ont battu en match de poule, la Chine, 30-29 ; l'Islande, 28-24 et l'Allemagne, 25-22 avant de s'incliner tour à tour devant le Monténégro, 26-28 et face à la Norvège, 20-26. Placée au firmament du handball africain depuis plus d'une décennie, l'Angola reste tout de même l'unique pays africain à défier les plus grandes nations mondiales de la discipline malgré son élimination.
Cependant, les consœurs de la Côte d'Ivoire ont occupé le 4e rang du groupe D après deux victoires, devant l'Argentine, 25-19 et face à l'Uruguay, 31-24. Les Ivoiriennes ont perdu trois matchs, face à la Croatie 20-36 ; devant la Suède, 25-28 et devant le Danemark, 17-38.

De leur côté, les Tunisiennes ont terminé 5e du groupe C avec un seul match gagné devant le Cuba 32-29. Elles ont courbé l'échine face à la France, 17-25 ; au Brésil, 33-34, la Roumanie, 30-28 et devant le Japon, 31-32. Les deux derniers représentants africains joueront la coupe du président de la Fédération internationale de handball comptant pour les dernières places de la compétition, notamment de la 13e à la 24e place. 
Les demi-finales de la compétition se disputeront le 16 décembre. Elles opposeront la France au Danemark et la Norvège à l'Espagne. La finale de la 20e coupe du Monde de handball féminin interviendra le 18 décembre.
Par Jrang An@go.
FOOTBALL : les résultats du football africain
CAN U23 : le Gabon en or, le Maroc et l'Égypte aux JO, le Sénégal en barrage

Les Panthères du Gabon ont remporté, la semaine dernière, la première édition de la CAN Espoirs (moins de 23 ans). Cette compétition, qualificative pour les Jeux olympiques (JO) de Londres 2012, se déroulait au Maroc (en remplacement de l'Égypte, pays hôte initial) du 26 novembre au 10 décembre.

Cliquez pour plus d'informations!En battant les Marocains devant leur public, les Espoirs gabonais ont donné au Gabon son premier titre continental. En finale, les Panthères l'ont emporté 2-1 (buts d'Obiang à la 34e et de Nono à la 41e pour le Gabon contre une ouverture du score de Mokhtar à la 23e pour les Lionceaux de l'Atlas).

Sortis deuxièmes de leur groupe (victoire 3-1 face aux Ivoiriens, nul 1-1 face à l'Afrique du Sud et défaite 0-1 contre l'Égypte), les Panthères ont ensuite battu le Sénégal en demi-finale (1-0) avant d'être sacrés face au Maroc. 

Les Lions de l'Atlas, second, et l'Égypte, tombeuse du Sénégal dans la petite finale (2-0), se consoleront avec leur billet en poche pour les JO 2012. Les Lionceaux de la Teranga devront passer par un tour de barrage face à une équipe de la zone Asie.

Coupe du monde des clubs : l'Espérance de Tunis finit à la 6e place

Vainqueur de la Ligue des champions 2012 en novembre dernier face au WAC Casablanca, le club tunisien de l'Espérance de Tunis s'est classé à une décevante sixième place (sur sept participants).

Dès leur entrée en quart de finale, les Tunisiens se sont inclinés face au champion d'Asie, Al-Sadd (Qatar) sur le score de 1-2. Ousama Darragi avait réduit le score à la 60e, répondant aux buts d'Al Khalfan (33e) et de Koni (49e).

L'Espérance a ensuite essuyé un second revers, en match de classement pour la 5e place, face aux Mexicains de Monterrey (2-3). Le champion d'Afrique a pourtant ouvert le score par le Camerounais Yannick Ndjeng (31e), mais encaisse ensuite trois buts consécutifs (Miers à la 39e, De Nigris à la 44e et Zavala à la 47e). La réduction du score, sur penalty, de Mouelhi (76e) ne change rien au destin de l'Espérance. Qui fait donc beaucoup moins bien que le Tout-Puissant Mazembe, finaliste en 2010.

Coupe de l'UFOA : le Dyto de Lomé remporte la 26e édition

La 26e édition du tournoi de l'UFOA s'est achevée à Lomé, le 11 décembre, sur une victoire de l'équipe locale du Dynamique Togolais de Lomé (Dyto). Pour ce faire, les Togolais ont vaincu les Gambiens de Gamtel en finale sur le score de 2-1. Dans le match pour la 3e place, les Nigérians d'Enugu Rangers ont pris le meilleur sur les Guinéens de l'AC Horoya (1-1, puis 13-12 aux tirs au but).


Le mouvement sportif congolais et le gouvernement travailleront désormais sur la base de contrats d'objectifs
Photo 1 : Léon Alfred Opimbat et Jean-Claude Sorge.  Photo 2 : Les membres du comité national olympique et sportif congolais. 

La tutelle a pris la décision de n'apporter assistance qu'aux fédérations qui obtiendront de bons résultats
La mesure qui rentrera en application en 2012, vise à rendre le sport congolais plus compétitif et capable de rivaliser avec d'autres pays. Une telle rigueur lui permettra d'atteindre son objectif, à savoir glaner plusieurs médailles lors des 11es Jeux Africains couplés aux jeux du cinquantenaire que Brazzaville va abriter en 2015. Cette compétition qui est un objectif majeur pour le gouvernement, permettra à celui-ci de poser les bases réelles du développement du sport de haut niveau dans le pays. Le gouvernement qui s'engage à rompre avec le passé, ne subventionnera désormais que les fédérations qui lui présenteront des programmes ambitieux allant dans le but de développer les actions de promotion et de détection des jeunes talents, et la formation des cadres notamment.
« La clé de bons résultats sportifs est la préparation. Nous devons donc nous y préparer mais l'efficience reviendra que lorsque nous y mettrons de la méthode. La méthode consiste à se fixer des objectifs clairs avec un processus de suivi d'évaluation de nature à garder le cap sur les performances à atteindre », a indiqué Léon Alfred Opimbat à l'occasion du séminaire d'imprégnation sur les contrats d'objectifs imposés à chacune des fédérations.

Ce séminaire qui bénéficie d'ailleurs de l'expertise de Jean-Claude Sorge, est un moment d'échange qui permettra aux responsables des fédérations sportives nationales d'enrichir et d'amender le document qui leur a été remis par le ministre des Sports et de l'Éducation physique, lors de sa communication du 9 décembre relative à ses 100 jours à la tête du département. La signature de ce document doit se faire avant la fin de cette année. « Les contrats d'objectif proposés ouvrent une ère de rapports qui ont pour ligne de mire les bons résultats. Il s'agit d'un cadre de référence qui définit les obligations de chaque partie pour atteindre les résultats escomptés. Les obligations du gouvernement se trouvent dans l'assistance financière, matérielle et en personnel tandis que celles du mouvement sportif se trouvent dans les performances sportives », a-t-il précisé. 

Et d'ajouter : « C'est un contrat donnant- donnant. La subvention sera corrigée en hausse ou en baisse en fonction des performances. Nous souhaitons grâce à ce séminaire, prendre la mesure de notre défi. Celui d'accompagner l'ambition du président de la République d'organiser les Jeux Africains à Brazzaville en 2015, jugeant opportunes la construction des infrastructures sportives qui vont donner à la jeunesse africaine l'opportunité de s'épanouir, la formation de nos athlètes mais aussi la conquête des médailles par les jeunes Congolais amoureux du sport. » 
Jean-Claude Sorge, formateur de plusieurs champions congolais, conseiller des responsables au niveau olympique et africain, a quant à lui exhorté les membres des fédérations à tout mettre en œuvre pour que le Congo retrouve la place qui était la sienne sur la scène sportive africaine et internationale.

« Il ne faut pas seulement penser aux compétitions internationales. Pour aller en compétition internationale, il faut d'abord être bon dans son pays, être capable d'affronter la concurrence internationale. Pour y arriver il faut se préparer », a-t-il recommandé. Il a par ailleurs révélé que le 9 janvier prochain, le Conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA) passera le relais à l'association des comités nationaux olympiques africains pour la gestion des Jeux Africains. Le programme des jeux qui changera certainement, ne comprendra que les épreuves olympiques. Notons que les Jeux Panafricains étaient organisés par le CSSA depuis sa création en 1965 à Brazzaville.
James Golden Éloué
                            Par Jrang An@go.                                        Retrouvez-nous sur Google+
>

2 commentaires:

  1. "En essayant continuellement on finit par réussir. Donc : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche". - Jacques Rouxel

    RépondreSupprimer
  2. "Pour être le premier, il n'est pas nécessaire d'être plusieurs". - Francis Blanche

    RépondreSupprimer