Google+ Badge

mardi 18 août 2015

Présidence de la République : Réaménagement du gouvernement

Le ministre d’Etat Firmin Ayessa, directeur de cabinet du chef de l’Etat,  a annoncé en direct la nouvelle équipe gouvernementale de 35 membres qui se caractérise par la suppression des ministères délégués et le regroupement de certains d’autres. En tout,  il y a eu cinq sortants (Basile Ikouebé, Guy-Brice Parfait Kolélas, Claudine Munari, Alain Akouala-Atipault et André Raphaël Loemba), et deux entrants (Jean-Marc Thystère-Tchicaya et Landry-Euloge Kolélas). 

Voici la liste des membres du gouvernement issu du remaniement du 10 août 2015.

1- Ministre d’Etat, ministre du développement industriel et de la promotion du secteur privé: M. Isidore Mvouba;
2- Ministre d’Etat, garde des sceaux, ministre de la justice, des droits humains et de la réforme de l’Etat: M. Aimé Emmanuel Yoka;
3- Ministre d’Etat, ministre des transports et de l’aviation civile: M. Rodolphe Adada;
4- Ministre d’Etat, ministre du travail et de la sécurité sociale: M. Florent Ntsiba;
5- Ministre d’Etat, ministre de l’économie, des finances, du budget et du portefeuille public: M. Gilbert Ondongo;
6- Ministre de l’intérieur et de la décentralisation: M. Raymond Zéphirin Mboulou;
7- Ministre des mines et de la géologie: M. Pierre Oba;
8- Ministre de l’économie forestière et du développement durable: M. Henri Djombo;
9- Ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat: M. Alphonse Claude Nsilou;
10- Ministre des affaires étrangères et de la coopération: M. Jean-Claude Gakosso;
11- Ministre de l’agriculture et de l’élevage: M. Rigobert Maboundou;
12- Ministre de l’énergie et de l’hydraulique: M. Henri Ossebi;
13- Ministre de l’équipement et des travaux publics: M. Emile Ouosso;
14- Ministre de la santé et de la population: M. François Ibovi;
15- Ministre du commerce et des approvisionnements: M. Euloge Landry Kolelas;
16- Ministre des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat: Mme Adélaïde Yvonne Mougany;
17- Ministre à la présidence de la République chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux: M. Jean-Jacques Bouya
18- Ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technique: M. Bruno Jean Richard Itoua;
19- Ministre à la présidence de la République chargé de la défense nationale: Charles Richard Mondjo;
20- Ministre de la communication et des médias, chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement: M. Thierry Moungalla;
21- Ministre des hydrocarbures: M. Jean-Marc Thystère-Tchicaya;
22- Ministre à la présidence de la République chargé des zones économiques spéciales: M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou
23- Ministre des postes et télécommunications: M. Hellot Matson Mampouya;
24-Ministre des affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité:
Mme Emilienne Raoul;
25- Ministre de la culture et des arts: M. Bienvenu Okiemy;
26- Ministre de l’enseignement supérieur: M. Georges Moyen;
27- Ministre de l’enseignement primaire et secondaire, de la jeunesse et de l’éducation civique: M. Anatole Collinet Makosso;
28- Ministre de l’enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi: M. Serge Blaise Zoniaba;
29- Ministre des affaires foncières et du domaine public: M. Pierre Mabiala;
30- Ministre des sports et de l’éducation physique: M. Léon-Alfred Opimbat;
31- Ministre de la pêche et de l’aquaculture: M. Bernard Tchibambelela;
32- Ministre du tourisme et de l’environnement: M. Josué Rodrigue Ngouonimba;
33- Ministre de la fonction publique: M. Gilbert Mokoki;
34- Ministre du plan et de l’intégration: M. Léon Raphaël Mokoko;
35-Ministre de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement: Mme Catherine Embondza née Lipiti.

mercredi 12 août 2015

Municipalisation accélérée de la Sangha : La ville de Ouesso prête à accueillir la fête de l’indépendance

PhotoJean Jacques Bouya visitant le stade.

A quelques jours de la célébration, à Ouesso, commune et chef-lieu du département de la Sangha, du 55e anniversaire de l’indépendance, Jean-Jacques Bouya, ministre à la présidence de la République, chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, a procédé, samedi 8 août 2015, à la dernière revue des différents chantiers destinés à abriter la fête nationale.

«Nous sommes satisfaits de ce que nous voyons à sept jours de l’évènement et nous serons au rendez-vous», a confié le ministre chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, au terme de sa visite, comme pour signifier que la ville de Ouesso est prête pour accueillir les festivités de l’indépendance, le 15 août prochain.

Dans la visite des chantiers, à Ouesso, le ministre Jean-Jacques Bouya était accompagné du préfet de la Sangha, Adolphe Elemba, du maire de Ouesso, Thierry Maguessa-Ebomé, de la maire de Mokeko, Mme Jeanne Itokissi, et des cadres de leurs cabinets. Avec une piste de 3000 mètres, l’aéroport international de Ouesso était le premier site visité, avec un dispositif incendie flambant neuf et  tous les véhicules, les publications d’approches permettant aux avions d’atterrir sont déjà rendues disponibles par l’aviation civile.

La délégation a, ensuite, visité le palais présidentiel, le boulevard, long de 600 mètres et 20 mètres de large, où se déroulera le défilé militaire et civil, et  dont les travaux sont réalisés à 100%; les 42 km de voirie urbaine incluant les 7 km existants;  le réseau électrique (première phase: 12 postes moyenne et basse tension, 20 Km de réseau, 300 luminaires en poteaux bois, 100 luminaires solaires et 25 km de réseau basse tension réalisés à 100%). A ce sujet, la deuxième phase du réseau électrique prévoit 15 postes moyenne et basse tension et 15 km de ligne moyenne tension, 200 luminaires et 400 luminaires en poteaux bois en cours de réalisation).

L’ancienne usine d’eau, d’une capacité de 140 m3/h, a été réhabilitée, tandis qu’une nouvelle usine, d’une capacité de 250m3/h, a été construite. La visite s’est achevée au complexe sportif, d’une capacité de 16.000 places, en pleine finition, avec une pelouse synthétique. La plupart des chantiers sont exécutés par la société chinoise Zhengwei technic Congo.

Au terme de sa visite au cours de laquelle les aspects techniques ont été expliqués, Jean-Jacques Bouya a déclaré que les projets du premier périmètre sont suffisamment réalisés. «Nous serons au rendez-vous,dans sept jours, pour la fête», a-t-il confié. 37 Kms de voirie urbaine ont été réalisés sur les 42 prévus. Pour lui, c’est un record qui a été battu. Il a souligné que les objectifs sont atteints, avec la réalisation d’un aéroport qui peut être certifié, très rapidement.

Grâce à cette expérience, le ministre Bouya fait une projection optimiste. «Les villes de tous nos départements sont, aujourd’hui, mises en chantier. Il restera à refaire  Madingou, en tenant compte de la complexité de ce département. En dehors de Madingou, il y a des villes comme Nkayi qu’il faudrait prendre en compte. On ne peut qu’être satisfait, quand les choses vont bien», a-t-il dit. Ce faisant, il a félicité cette bonne politique de municipalisation  accélérée mise en œuvre par le président de la République.

Signalons que Jean-Jacques Bouya a visité également la route Maboko, frontière avec le Cameroun, les 15 logements, ainsi que l’hôpital général de Ouesso en construction.

Par Jr LesCloches.