Google+ Badge

jeudi 7 juillet 2016

Chambre nationale des notaires du Congo : Réélue, Me Esther Nanette Note entend faire rayonner le notariat national

Photo : Les membres du bureau de la chambre nationale des notaires avec les présidents des chambres de Brazzaville et de Pointe-Noire

Me Esther Nanette Note a été réélue, à l’unanimité, pour un nouveau mandat de trois ans, comme présidente de la Chambre nationale des notaires du Congo, à l’issue de l’assemblée générale ordinaire élective, tenue du 24 au 25 juin 2016, dans la salle des conférences du Ministère de la justice, des droits humains et des peuples autochtones, à Brazzaville. Au cours de cette assemblée, Les notaires ont procédé, également, à l’élection des autres membres du bureau et des présidents des Chambres départementales des notaires de Brazzaville et de Pointe-Noire, que sont, respectivement, Maîtres Bertrand Eric Fédhéré Pandi et Maurice Masselot.

Après sa réélection, Me Esther Nanette Note a exprimé ses remerciements les plus chaleureux à ses consœurs et confrères, pour la confiance renouvelée à son endroit. Elle a remercié aussi les membres du bureau sortant, pour leur franche collaboration, tout au long du mandat écoulé et félicité ceux qui ont été élus. «Je compte sur votre adhésion et sur l’esprit de solidarité qui devrait tous nous caractériser. Beaucoup reste à faire encore. Sans vous, le notariat ira à la dérive. A vous, membres du nouveau bureau, je compte sur vous, également, et je suis convaincue de ce que l’image du notariat congolais sera redorée, on n’ira vers des choses nouvelles. L’heure n’est pas à la parlotte, mais plutôt, au travail, afin de relever le défi», a-t-elle déclaré.

Sur les raisons qui ont, entre autres, poussé les notaires à renouveler leur confiance à Me Esther Nanette Note, le président de la Chambre départementale de Pointe-Noire, Me Maurice Masselot, a expliqué: «Le notariat congolais, ce sont des chambres, et donc, la Chambre nationale du Congo a adhéré à l’Union internationale du notariat. Me Note a montré sa disponibilité, elle a représenté le pays, avec beaucoup d’efficacité, à toutes les réunions tenues en Europe, y compris en Amérique du Sud. D’ailleurs, elle nous a raconté, tout à l’heure, pour la petite anecdote, qu’il y a des déplacements qu’il faut faire pour 12 à 13 heures de vol. Il faut le faire. 

Elle a montré sa disponibilité à l’international; au niveau national, aussi, elle a posé les bases. Nous espérons qu’elle peut poursuivre dans cet élan, les bases d’une bonne collaboration entre le notariat et les institutions de la République».

Par Jr LesCloches.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire