Google+ Badge

mardi 17 juin 2014

Valery Alksandrovich Mikhaylov, ambassadeur de Russie : «La Russie demeure un allié fiable du peuple congolais»

Photo : François Ibovi et Valery Alksandrovich Mikhaylov (à g.)

Le 12 juin 2014, le peuple russe a célébré sa fête nationale appelée Jour de la Russie, instaurée depuis 1994, le jour de l’adoption de la Déclaration de souveraineté de la Russie par le parlement. Au Congo, notamment à Brazzaville, cet événement a fait l’objet d’une réception organisée par l’ambassade de la Fédération de Russie, à laquelle étaient conviés le corps diplomatique, les membres du gouvernement, les parlementaires, les hauts cadres de l’Etat, etc.

C’est le ministre de la santé et de la population, François Ibovi, qui y a représenté le président de la République. Dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, l’ambassadeur de la fédération de la Russie au Congo, Valery Alksandrovich Mikhaylov, a mis un accent particulier sur l’excellente relation entre la Russie et le Congo, pour lui, la Russie demeure un allié fiable du peuple congolais. 

La réception organisée par l’ambassade de Russie à l’occasion de la fête nationale russe était agrémentée d’une projection vidéo sur les grands moments de cet événement à Moscou et diverses images du peuple russe. Après l’exécution des hymnes nationaux, le diplomate russe, Valery Alksandrovich Mikhaylov, arrivé à Brazzaville il y a à peine un mois, a prononcé son allocution dans laquelle il a déclaré que dans sa politique étrangère, «la Russie défend, avec l’esprit de suite, les principes de pré-éminence du droit international, des normes démocratiques et des approches communes dans les relations internationales, le rôle primordial de l’Onu, la responsabilité de son conseil de sécurité pour le maintien de la paix et de la sécurité universelle. L’approfondissement de la coopération dans tels formats dynamiques, comme l’union eurasiatique économique créée il y a deux semaines sur la base de l’Union douanière de la Russie, Biélorussie et Kazakhstan, les B.r.i.c.s et l’organisation de coopération de Shanghai, reste l’un des grands axes de la Russie». 

Pour M. Mikhaylov, la Russie attache une grande importance au développement de la coopération «gagnant-gagnant» avec les pays africains. C’est pourquoi, parlant des relations avec le Congo, il s’est réjoui de leur développement progressif. «Le 16 mars 2014, nous avons célébré les 50 ans des relations diplomatiques entre nos deux pays. On peut constater que ce demi-siècle a uni nos Etats par des liens d’amitié solides. A titre d’exemple, on peut citer le dialogue politique et diplomatique actif, notamment entre les parlements des deux pays.

Nos positions sur les questions principales de la vie internationale sont proches ou coïncident, ce qui crée une base solide pour la collaboration fructueuse dans le cadre de l’Onu et des autres organisations internationales. Nous voyons de grandes perspectives dans le domaine commercial et économique. La session de la commission mixte Congo-Russie tenue à Moscou a confirmé l’intérêt mutuel à la réalisation des projets ambitieux sur le sol congolais et a donné les repères pour le futur», a dit le diplomate Russe. 

Enfin, l’ambassadeur de la Fédération de Russie a estimé que le caractère actuel des relations russo-congolaises démontre qu’ensemble «nous pouvons utiliser toutes les opportunités qui s’ouvrent devant nous». Et, exprimant son optimisme, il a conclu: «Le monde change, mais la Russie était et sera toujours un vrai ami et un allié fiable du peuple congolais».

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire