Google+ Badge

vendredi 7 février 2014

Forum «Build Africa» à Brazzaville : La construction des infrastructures, un puissant levier de développement

Photo : Le président Denis Sassou Nguesso.

Brazzaville, la capitale congolaise, a abrité, du 6 au 7 février 2014,  le forum dénommé «Build Africa», dont la cérémonie d’ouverture s’est déroulée sous le patronage du président de la République, Denis Sassou Nguesso, dans la salle des congrès du palais des congrès, en présence de l’ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, et des institutionnels nationaux. Coordonné par Jean-Jacques Bouya, ministre à la présidence, chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, ce premier forum d’affaires et d’investissement sur les infrastructures est une plateforme de débats et de réflexion organisée en partenariat avec le Fonds Africa 50, une plateforme d’affaires et d’investissements de la B.a.d (Banque africaine de développement) et la Banque mondiale. 

L’objectif est d’en arriver à un cadre d’échanges pragmatiques entre les acteurs mondiaux qui forgent le développement de l’Afrique, continent dont le déficit d’infrastructures entrave gravement le développement et la compétitivité mondiale. Plus de six cents décideurs politiques, bailleurs de fonds, représentants d’O.n.gs, experts du monde entier ont fait le déplacement de Brazzaville pour participer à ce forum qui a réuni plus d’un millier de participants. Le forum s’est déroulé sous forme de débats, de séances plénières, d’ateliers interactifs et de discussion d’experts, visant à favoriser les échanges constructifs.

Dans son discours d’ouverture, le président congolais Denis Sassou Nguesso a félicité l’initiative de ce forum dont il a décidé qu’il se tiendra, désormais, tous les deux ans à Brazzaville. Il a loué les mérites de son gouvernement pour ses multiples actions de construction des infrastructures dans le pays. Parlant du Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique), il a rendu hommage au courage de l’ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, l’un des grands initiateurs de ce programme dont il a cité les grands projets, comme le pont route-rails entre Brazzaville et Kinshasa, les deux capitales les plus rapprochées au monde.

Reconnaissant que la construction des infrastructures coûte cher en Afrique, il a appelé à la mobilisation des investisseurs et des entrepreneurs, pour soutenir les efforts des pouvoirs publics. Nous y reviendrons dans notre prochaine édition.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire