Google+ Badge

mardi 4 mars 2014

Représentation de l’unesco au Congo : Ana Elisa De Santana Alphonso intéressée par l’art plastique congolais

Photo Les deux personnalités pendant l’entretien.

La nouvelle représentante de l’Unes-co au Congo,  Ana Elisa De
Alphonso (qui succède à Abdoura-hamane Diallo), s’est dite très captivée par l’art plastique congolais. C’est ce qu’elle a fait savoir, mardi 26 février 2014, à l’issue de son entretien avec Jean-Claude Gakosso, ministre de la culture et des arts.

L’Ecole de peinture de Poto-Poto «charme», spécialement, Ana Elisa De Santana Alphonso. Selon elle, le secteur des arts plastiques compte aussi dans la coopération entre l’institution qu’elle représente et le département ministériel administré par Jean-Claude Gakosso. En plus de l’art plastique congolais, Ana Elisa De Santana Alphonso a échangé avec le ministre de la culture et des arts sur les rencontres panafricaines, surtout le Fespam (Festival panafricain de musique). A ce sujet, elle veut être sur la lancée de ce qui a été déjà fait: la participation d’Irina Bokova, à la 9ème édition du Fespam, tenue à Brazzaville, l’année écoulée. Un engagement devant lequel, Jean-Claude Gakosso ne pouvait tenir sa langue: «On garde un bon souvenir vivace et impérissable de la participation de la directrice générale de l’Unesco au Fespam. Et de ce qu’elle a fait à la dernière édition du Fespam, à Brazzaville».

Des sites congolais sur la liste du patrimoine mondial?

Interrogée par la presse, la représentante de l’Unesco a fait savoir que l’Unesco et le Ministère de la culture et des arts entendent mettre l’accent sur deux liens importants: la mémoire et l’histoire. Ainsi, a-t-elle annoncé les candidatures du Royaume de Mbé et du site touristique de Loango, à Pointe-Noire, sur la liste du patrimoine culturel mondial. Des experts travaillent, actuellement, pour que ces sites soient acceptés sur la liste du patrimoine culturel mondial. «Je ne peux être que positive, connaissant la valeur de ces sites. Ces sites ont la chance d’être inscrits sur la liste du patrimoine mondial», a déclaré l’actuelle représentante de l’Unesco au Congo. 

Les premières accolades entre Ana Elisa De Santana Alphonso et le ministre de la culture et des arts s’inscrivent dans l’enchaînement des visites rendues auprès des autorités congolaises. Visites qui interviennent après son arrivée à Brazzaville, le 10 février 2014. 

Par Jrang An@go

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire