Google+ Badge

jeudi 15 novembre 2012

Journée mondiale du diabète : près de 50 enfants bénéficieront de la gratuité de l'insuline à Pointe-Noire

Photo : Sidonie Kinzonzi et Jean-Pierre Michel Dzondalt (en costume) pendant le focus

L'annonce a été faite le 14 novembre par le chef du service diabète de l'hôpital général Adolphe Sicé, le Dr Charley Loumade Elenga Bongo, lors du focus organisé à l'occasion de cette journée célébrée sous le thème « protégeons notre futur »
Le focus a été organisé dans la salle de conférence de la Mucodec à Pointe-Noire en présence du directeur départemental de la santé par intérim, Jean-Pierre Michel Dzondalt, et de la directrice de l'hôpital général Adolphe Sicé, Sidonie Kinzonzi. « Le diabète est un fléau qui constitue aujourd'hui le deuxième fardeau pour les systèmes sanitaires congolais déjà fragilisés par les maladies transmissibles », a indiqué Jean-Pierre Michel Dzondalt dans son mot de circonstance. « Cette année, l'objectif est de faire connaître cette maladie qui évolue silencieusement puisqu'elle touche aujourd'hui plus de 7% de la population de notre département », a-t-il ajouté.

Selon l'orateur, les meilleures armes pour lutter contre la maladie restent le dépistage précoce, la sensibilisation et l'éducation. D'où son appel à tous les agents de la santé où qu'ils soient, d'informer, d'éduquer et de communiquer auprès des patients afin que la sensibilisation soit effective.
Prenant la parole à son tour, Sidonie Kinzonzia souligne que cette journée symbolise l'unité pour la lutte contre le diabète. « Ce fléau à croissance exponentielle en Afrique, touche déjà plus de douze millions de personnes dont une grande partie des populations valides. Au Congo la prévalence est estimée de 6 à 7% de la population adulte. Mais le coût de la prise en charge du diabète ainsi que ses complications difficilement estimables en Afrique s'élèvent à plus de 500 milliards de dollars par an dans les pays développés et constituent une lourde charge pécuniaire pour les malades du Congo », a-t-elle renchéri.
Plusieurs initiatives sont prises sur le plan international et le plan national pour réduire l'impact de la maladie. « Mais l'organisation de la prise en charge du diabète et des maladies associées se heurte encore à d'énormes difficultés dont l'ignorance du statut de diabétique. Au niveau du département de Pointe-Noire et des départements environnants, cette prise en charge a été renforcée par l'ouverture prochaine d'un service spécialisé au sein de l'hôpital général A. Sicé », a ajouté Sidonie Kinzonzia, pour qui les données hospitalières du service des maladies métaboliques laissent croire que le diabète est parmi l'une des premières causes d'hospitalisation.
Dans sa communication, Charley Loumade a noté que de novembre 2011 à octobre 2012, 530 cas d'hospitalisation avaient été enregistrés, et parmi eux 122 nouveaux cas dont un tiers de jeunes de moins de 34 ans, 19 adolescents et le plus jeune, 4 ans, à Pointe-Noire. Ce qui prouve que la maladie touche toutes les couches sociales, d'où la nécessité de la prise de conscience globale sur la maladie.
Dans son souci d'optimiser la prise en charge, le diabétologue congolais a bénéficié d'un projet avec les partenaires étrangers sur la prise en charge gratuite des enfants. « Nous avons déjà décroché un  projet d'accès gratuit à l'insuline avec la fédération internationale du diabète. D'ici la fin de l'année, une cinquantaine d'enfants de Pointe-Noire aura de l'insuline gratuite pendant cinq ans. Ce projet de la fédération internationale de diabète s'appelle : life for a child », a poursuivi Charley Loumade.

Signalons que Charley Loumade a été nommé représentant de cette fédération en Afrique centrale. Outre ce projet, une association « vivre avec le diabète », vient d'être créée dans le but de faire le plaidoyer en faveur des diabétiques. Ainsi, il est clair qu'un partenariat va être noué avec le gouvernement, les partenaires publics et privés, en vue de faciliter l'accès au traitement des diabétiques vu le coût élevé de l'insuline. Rappelons que l'insuline a été découverte le 14 novembre 1891 par le médecin canadien, Frederick Grant Banting, décédé en 1941.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire