Google+ Badge

jeudi 3 juillet 2014

Ministère chargé des voies navigables et de l’économie fluviale : Les personnels édifiés sur les principes et mécanismes de gestion des marchés publics

Photo : Gilbert Mokoki (à g.)

Dans le cadre du renforcement des capacités de son personnel et de celui de l’ensemble du département des transports, conformément à son programme d’activités 2014, le Ministère chargé des voies navigables et de l’économie fluviale a organisé, du 17 au 20 juin 2014, un séminaire de formation sur la gestion des marchés publics qui requiert la maîtrise des concepts, des techniques et des procédures spécifiques.

L’objectif est de faire des séminaristes des acteurs utiles à la réalisation de l’émergence du Congo, à l’horizon 2015. C’était sous le patronage de Gilbert Mokoki, ministre délégué, chargé des voies navigables et de l’économie fluviale.

Animés par les représentants de la direction de contrôle des marchés publics, le séminaire organisé par le Ministère chargé des voies navigables et de l’économie fluviale a permis de repréciser les obligations qui incombent, notamment aux maîtres d’ouvrage, de bien établir les procédures de passation des marchés publics par l’élaboration des dossiers d’appel d’offres, de demande de propositions et de cotation de qualité; l’élaboration des plans annuels de passation des marchés suivant le modèle standard, en effectuant des opérations d’évaluation des offres, dans le respect des principes réglementaires et en prévenant les contentieux aux différentes étapes de la procédure des marchés publics.

Plusieurs thèmes ont été développés par différents orateurs. Il s’agit, entre autres de: «Le cadre institutionnel de gestion des marchés publics»; «La planification des marchés publics»; «le montage des dossiers d’appel d’offres, de demande de propositions et de cotation»; «Les opérations d’ouverture, d’évaluation et d’attribution des marchés de travaux, de fournitures de biens et services, des prestations intellectuelles»; «Les modalités de soumission aux marchés publics»; «Les conditions à remplir pour constituer une offre compétitive»; «La prévention et la gestion du contentieux».

Pendant quatre jours, les représentants des cabinets du Ministère des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, et des Ministères délégués aux voies navigables et à la marine marchande, les délégués des administrations et structures sous tutelle telles que la direction générale de la navigation fluviale, le Port autonome de Brazzaville et ports secondaires et le chantier naval et transports fluviaux ont été édifiés sur les principes et mécanismes de gestion des marchés publics. A travers ce séminaire, les participants ont laissé entendre qu’ils ne sont pas devenus des spécialistes en passation de marchés, mais notre «logiciel dans le domaine a sérieusement évolué», ont-ils fait remarquer. 

Pour un usage harmonieux de ces normes et principes, les séminaristes ont recommandé l’organisation régulière de ce type de formations, pour renforcer les capacités opérationnelles et organisationnelles de tous les acteurs de la commande publique et assimilée. 

Pour le ministre Gilbert Mokoki, la satisfaction exprimée par les participants les condamne, plutôt, à changer de comportement et conquérir une nouvelle culture. «Il s’agit de rompre avec des vieilles méthodes et conquérir des aptitudes de gestion prévisionnelle de pilotage des projets, afin de les réaliser dans les délais impartis. J’en appelle donc à l’application des connaissances acquises», a-t-il dit.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire