Google+ Badge

dimanche 8 septembre 2013

Majorité présidentielle : Vers un grand meeting, pour dénoncer la manipulation dans l’affaire des disparus du beach

Photo : Pierre Ngolo.

Les partis de la majorité présidentielle étaient en assemblée générale, mardi 3 août 2013, au palais des congrès, à Brazzaville, sous le patronage de Pierre Ngolo, président par intérim de la majorité présidentielle et secrétaire général du P.c.t (Parti congolais du travail). Après cette assemblée générale, qui a réuni les représentants de 27 partis de cette famille politique, les dirigeants de la majorité présidentielle ont décidé d’organiser un grand meeting, à Brazzaville, dans les prochains jours, pour élever leur protestation à la poursuite, en France, de la procédure judiciaire sur «l’affaire des disparus du beach», alors que cette affaire a été jugée par la justice congolaise.

A l’exception de quelque trois ou quatre partis absents, l’on peut dire que la mobilisation était générale, lors de l’assemblée générale de la majorité présidentielle dont l’objet était d’examiner les questions liées à la vie nationale, avec pour ordre du jour, entre autres points: les négociations entre le gouvernement et les partenaires sociaux, le recensement administratif spécial et l’affaire des «disparus du beach». 

Après les débats qui se sont déroulés à huis-clos, le président par intérim de la majorité présidentielle, Pierre Ngolo, a, dans son allocution de clôture, donné les grandes lignes qui ressortent de cette assemblée générale.

«Nous saluons le gouvernement, comme nous saluons les partenaires sociaux et nous avons estimé pour que chaque partie tienne ses engagements. Nous avons décidé de mettre en place un comité de suivi qui, pour le compte de la majorité, veillera à la mise en œuvre des conclusions des négociations gouvernement-partenaires sociaux», a-t-il affirmé.

Parlant du recensement administratif spécial, il a appelé à la mobilisation des responsables des partis. «Nous avons résolu de nous mobiliser, tous sur le terrain, pour que le recensement administratif spécial tienne le pari. Et au terme de cette opération, le Congo disposera d’un fichier électoral qui ne suscite aucun doute, aucune interrogation», a-t-il dit. 

S’agissant de l’affaire des «disparus du beach», le président par intérim de la majorité présidentielle a annoncé la tenue d’un grand meeting. «Nous avons examiné cette question des disparus du beach, avec toutes les manipulations que nous constatons, et nous avons résolu, par rapport à cette affaire, de donner la réponse qui est celle de la majorité présidentielle, à l’occasion d’un grand meeting dont le jour et le lieu vont être fixés, sous peu. Et nous saisissons l’occasion de cette rencontre de la majorité, pour dire non à l’acharnement que nous constatons.

Ce meeting de la majorité sera un grand rendez-vous. Tous les partis de la majorité sont priés de faire le travail qui convient, de sensibilisation, de mobilisation, pour que ce soit, effectivement, le grand rendez-vous. La majorité n’entend pas subir la manipulation des milieux qui nourrissent d’autres ambitions, que de voir la démocratie congolaise se consolider; la paix et la stabilité s’instaurer au Congo, d’une façon durable», a-t-il déclaré.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire