Google+ Badge

lundi 18 novembre 2013

3ème session de la grande commission mixte Congo-Rwanda : Des ambassades seront bientôt ouvertes dans les deux pays

Photo : Les deux ministres signant les accords.

Pour resserrer leurs relations, le Congo et le Rwanda ont décidé d’établir des ambassades. La nouvelle a été rendue publique au terme de la  3ème session de la grande commission mixte Congo-Rwanda, qui s’est tenue, du 7 au 9 septembre 2013, au Ministère des affaires étrangères et de la coopération, à Brazzaville. Elle a débouché à l’annonce de l’ouverture, incessamment, d’un consulat congolais, à Kigali, au Rwanda, et d’une ambassade de la République du Rwanda, au Congo. Par ailleurs, dix accords ont été signés entre les deux pays, au cours de cette session qui a  suivi celle de Kigali (Rwanda), en novembre 2011. 

La coopération diplomatique entre la République du Congo et le Rwanda va grand train. Pour preuve: les discussions engagées par les deux pays lors de la troisième session de la grande commission mixte Congo-Rwanda viennent d’être ponctuées par une importante annonce: l’ouverture, dans les prochains jours, d’une représentation diplomatique de l’Etat congolais, à Kigali, et d’une ambassade de la République du Rwanda, à Brazzaville. Ce qui devrait davantage faciliter les échanges entre les deux pays et maintenir leur collaboration au beau-fixe. 

Outre cette annonce, il y a eu la signature de dix accords conclus par les deux parties. Parmi ces accords, on compte: le protocole d’accord portant création du comité commercial mixte; les protocoles d’accord dans le domaine de la santé, de la promotion de la femme et de l’intégration du genre; un mémorandum d’entente dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication; un mémorandum d’entente dans le domaine de la police ainsi qu’une convention d’extradition et de transfert des condamnés.

Le communiqué conjoint qui a sanctionné les travaux mentionne, aussi, la signature d’un accord portant création du comité de pilotage de la coopération entre les deux pays, d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la police, d’une convention d’extradition et de transfèrement des condamnés, d’un mémorandum d’entente dans les services correctionnels et pénitentiaires, d’un protocole d’accord dans le domaine de la promotion de la femme et de l’intégration du genre et d’un autre dans le domaine de la santé.

Ces accords vont, sans doute, raffermir les liens entre les deux Etats. «Il y a beaucoup à faire. Nous nous réjouissons de ce qui a été fait depuis les précédentes sessions. Loin de s’attacher au travail déjà fait. A travers ce mémorandum signé ici, on a du travail à faire», a indiqué Mme Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des affaires étrangères et de la coopération, à l’issue des travaux. Cette session a été l’occasion, pour le Rwanda, de solliciter son retour parmi les pays de la C.e.e.a.c (Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale), et Mme Mushikiwabo reste bien confiante à ce sujet: «Le Rwanda s’apprête à intégrer la C.e.e.a.c et compte beaucoup sur le Congo pour un accompagnement. Le Rwanda attend, avec impatience, le sommet de la C.e.e.a.c qui marquera son retour parmi ses frères». 

Comme sa collègue rwandaise, le ministre congolais des affaires étrangères et de la coopération, Basile Ikouebé, s’est lui aussi dit satisfait de l’avancée significative des relations entre les deux pays et a souhaité que cet élan de solidarité se pérennise: «Ces accords sont une moisson abondante. Ils intéressent les acteurs privés et publics. Il faut garder la flamme allumée. Nous allons très rapidement examiner les voies devant permettre de résoudre la question de la circulation des personnes entre nos deux pays. Je m’emploierai, de mon côté, à faciliter l’installation de l’ambassade du Rwanda à Brazzaville».

En tout cas, les deux pays veulent aller vite et, déjà, ils ont prévu de tenir des rencontres dès le premier trimestre de l’année 2014, en vue de s’accorder sur des programmes prioritaires et finaliser les projets d’accords encore en cours de négociation.

Signalons que la prochaine session de la grande commission mixte Congo-Rwanda est prévue en novembre 2014, à Kigali.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire