Google+ Badge

samedi 9 novembre 2013

Ministère de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat : Claude Alphonse N’Silou s’assure du démarrage de deux programmes immobiliers à Pointe-Noire et à Diosso

Photo de circonstance

Le ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, Claude Alphonse N’Silou, a effectué, lundi 4 novembre 2013, une visite de travail à Pointe-Noire et à Diosso (district de Loango, département du Kouilou), pour s’assurer du démarrage des travaux de deux programmes immobiliers de construction de logements sociaux. Accompagné de Jérôme Buya, directeur général du Bebatp (Bureau d’études du bâtiment et des travaux publics), structure sous tutelle de son département, Claude Alphonse N’Silou a été accueilli à sa descente d’avion, par Roland Bouiti-Viaudo, député-maire de Pointe-Noire, Fidèle Dimou, préfet du Kouilou, Polycarpe Bamba, directeur général de Soprim (Société de promotion immobilière), etc. 

Le premier site visité par le ministre de la construction est celui du village Diosso, dans le district de Loango, où seront construits 152 logements, en plus d’un centre de santé, d’un poste de sécurité publique, d’un jardin d’enfants, etc. A cet effet, 62 hectares de terrain, dont une dizaine d’hectares apparte-nant à la société E.f.c (Eucalyptus fibres Congo) ont été acquis, pour utilité publique, et ensuite affectés au Ministère de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, pour la construction imminente de logements sociaux qui vont du F3 au F5. A ce niveau, il faut dire que le ministre N’Silou a dû rassurer les propriétaires fonciers et autres particuliers, pour lever les dernières équivoques concernant le terrain, qui ont retardé d’un an, le lancement du programme immobilier de Diosso. Maintenant, tout est fin prêt pour le démarrage des travaux.

Aussitôt après, le ministre Claude Alphonse N’Silou a visité le chantier du futur palais du roi Mâ-Loango, situé non loin de l’actuel musée du même nom. Il s’agit d’un complexe de bâtiments construits sur don de l’Etat. Les travaux sont déjà exécutés à 85%.  A cette occasion,  la visite de courtoisie que le ministre a faite au roi Mâ-Loango (Moé Makosso IV) est une symbolique, comme pour obtenir la bénédiction traditionnelle, pour démarrer les travaux de construction des logements sociaux, qui seront exécutés par la société chinoise S.z.t.c (Société Zhengwei technics Congo). A coup sûr, la construction de ces logements va fondamentalement changer la physionomie du village Diosso. Car «jusque-là, le district de Loango est considéré comme rural. Avec ces logements il va se moderniser, avec une transformation fondamentale du paysage. Je suis très honoré par la visite du ministre N’Silou que je remercie sincèrement, pour avoir pensé à notre département, le Kouilou. Je suis satisfait de ce projet initié par le président de la République», a confié à la presse, le préfet du Kouilou, Fidèle Dimou.

Le deuxième site visité par le ministre N’Silou est celui du camp Iget, en plein centre-ville de Pointe-Noire. Le terrain a été acquis à la suite d’une opération d’indemnisation des familles logées dans ce camp de la force publique. Selon Rigobert Loumouamou, directeur technique et maintenancier de la Soprim, il est prévu la construction de mille logements sur ce site. Mais, cela se fera par phases. Ainsi, la première phase concerne un ensemble de 4 bâtiments de 4 étages avec terrasse, abritant 22 logements chacun, soit un total de 88 logements, en plus des infras-tructures comme les crèches, jardins publics, centre de santé, etc. «Ce sont des habitations à loyer moyen, accessibles à toutes les couches sociales.

Ce site a été suggéré par la  municipalité, pour remplacer la cité de vieilles maisons insalubres du camp de la police. C’est la concrétisation du projet de société du président de la République qui veut offrir des logements décents pour tous les citoyens. Le reste des vieux bâtiments que vous voyez va aussi être détruit et ceux qui y vivent encore savent qu’ils vont devoir partir. Je les remercie d’avoir compris qu’il y va de l’intérêt national», a confié le député-maire de la ville de Pointe-Noire, Roland Bouiti-Viaudo. La société chinoise est déjà à pied d’œuvre dans la construction de ces immeubles et les travaux vont bon train.  

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire