Google+ Badge

dimanche 19 août 2012

Environnement : le prix Congo-Vert rend hommage à Denis Sassou N'Guesso

Photo : L'ambassadeur du Kenya en RDC devant le prix décerné a Wangari Muta Maathai.
La deuxième édition du Grand Prix pour la promotion des acteurs du monde vert a honoré le 12 août 2012 à Kinkala plusieurs institutions et personnalités, dont le président de la République du Congo, Denis Sassou N'Guesso
Créé par l'Association jeunesse levons-nous et bâtissons (AJLB), le prix Congo-Vert est à la fois un grand événement de sensibilisation sur l'importance des arbres et un prix décerné aux personnes physiques ou morales qui contribuent de près ou de loin à la protection de l'environnement et à la promotion des espaces verts et de la nature.
Pour sa deuxième édition, tenue en présence du préfet du Pool et de plusieurspersonnalités, l'AJLB a décerné à Denis Sassou N'Guesso le prix spécial Congo-Vert « Bassin du Congo » pour son implication dans la promotion et dans la protection de ce grand poumon vert. Le trophée a été remis à la présidente de l'AJLB, Olga Akilangongo Ngakala, qui l'a remis à son tour au préfet du Pool.
L'édition a également rendu un hommage particulier à Wangari Muta Maathai,prix Nobel de la Paix et fervent défenseur de l'environnement. Le prix a été réceptionné par l'ambassadeur du Kenya en RDC, qui a fait le déplacement de Kinkala pour la circonstance. Un film de l'illustre disparu a été projeté dans la salle où d'autres prix ont été décernés dans trois diverses catégories, à savoir le prix d'encouragement, le prix spécial tourisme vert et le prix d'excellence.
Des associations et ONG de défense de l'environnement, des institutions,projets et personnalités à l'instar du Parsegd, Pronar, les ministères du Tourisme et des Affaires sociales, le Service national de reboisement, le parc national Nouabalé-Ndoki, la coopérative Bopeto-Bilanga, la grande pépinière deNfoa, le site touristique Mombo-Beach d'Owando, l'épouse du chef de l'État de la RDC ont reçu des distinctions.
Cliquez pour plus d'informations!La deuxième édition de Congo-Vert c'était aussi des conférences sur des thématiques variées de l'environnement. La coordonnatrice du Programme national d'afforestation et de reboisement (Pronar), Rosalie Matondo, est intervenue sur l'historique de ce projet et des actions menées sur le terrain, tandis que le représentant du parc Nouabalé-Ndoki évoquait l'importance de protéger ce joyau inscrit désormais sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.
D'autres interventions, comme celle de l'ONG WCS, ont insisté sur l'importance de renforcer les programmes d'éducation à l'endroit des populations en ce qui concerne la protection de l'environnement et la salubrité.
La troisième édition de Congo-Vert se tiendra à Pointe-Noire l'année prochaine, a conclu le vice-président de l'AJLB.
Par Jrang An@go.                                                                  Retrouvez-nous sur Google+
Cliquez pour plus d'informations!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire