Google+ Badge

mardi 25 juin 2013

Karaté : plusieurs compétitions pour les Diables rouges

Photo : Le président de la Fécoka-Ama donnant les orientations.

Le programme qui s'étale sur une durée de sept mois a été retenu au terme du conseil fédéral de la discipline qui s'est tenu le 23 juin à Brazzaville

La réunion inaugurant l'olympiade 2013-2016 à la Fédération congolaise de karaté et arts martiaux affinitaires (Fécoka-Ama) a connu la présence de 59 conseillers sur 85 attendus. Un conseil que le président de la Fécoka-Ama, Dominique Ondzé, a qualifié de « conseil de l'espoir » car il a édifié les participants sur les défis que s'est fixés la fédération.

Des compétitions importantes attendent les karatékas congolais dans la période allant de juin à décembre de cette année. Les Diables rouges affronteront à la fin de ce mois les Léopards de la République démocratique du Congo dans une rencontre amicale internationale.
Les Diables rouges qui sont déjà en chantier, se préparent pour les 9e championnats d'Afrique centrale seniors qui se dérouleront du 20 au 24 août à Libreville au Gabon, et aux 7echampionnats d'Afrique juniors et cadets qui se disputeront du 26 août au 1er septembre en Tunisie.

Les Diables rouges sont engagés respectivement aux championnats du monde seniors en Grèce et à la Coupe du monde des juniors et cadets qui se disputera en décembre. Au cours de ce même mois, est prévu l'Open international de Brazzaville. La restructuration des Ligues départementales et la participation de Qwan ki do au stage de formation à Toulon en France, interviendront également entre juillet et décembre.

Les karatékas congolais ambitionnent par ailleurs de marquer la célébration du 53e anniversaire de l'indépendance du pays à Djambala dans le département des Plateaux par quelques démonstrations. « Le programme d'activités budgétisé nous édifie sur les défis auxquels nous serons confrontés.

Il nous faut faire violence pour tenir nos engagements. Se faire violence c'est opter pour la rigueur au travail, la volonté de réussir, la prise d'initiatives, la détermination et surtout la solidarité », a recommandé le président de la Fécoka-Ama avant de poursuivre : « Du karaté au Ju-jitsu, au Kick boxing, jusqu'au Qwan ki do et au Wu shu, nous avons des perspectives importantes, lesquelles nous tenons à faire aboutir positivement. Seul le succès doit être notre credo », a indiqué Dominique Ondzé au terme des travaux.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire