Google+ Badge

mercredi 29 mai 2013

Voies navigables : Gilbert Mokoki inspecte les installations de transport public sur le fleuve Kouilou

Photo : Le ministre et sa suite pendant la visite au village Bas-Kouilou

Le ministre délégué chargé des Voies navigables et de l'économie fluviale, accompagné des autorités du département du Kouilou, a visité le 27 mai les différents embarcadères sur le fleuve Kouilou

Cette visite, organisée par le député de la sous-préfecture de Kakamoeka, Alexandre Mabiala, répondait aux différentes demandes des populations du département du Kouilou et de Kakamoeka en particulier qui se plaignent de difficultés dans le transport fluvial.

Pendant cette visite, le ministre et sa suite ont pu voir un vieux débarcadère hors d'usage appartenant autrefois à la Société de navigation sur le Kouilou et à la fondation Congo Assistance, avant de visiter celui actuellement en service. Il a reconnu les difficultés en matière de transport public pour les populations.

« Il est difficile d'appliquer la réglementation fluviale dans les conditions actuelles du fleuve qui est dépourvu de port et de quai répondant aux normes. Il est donc du ressort du gouvernement de doter le fleuve Bas-Kouilou d'un vrai port répondant aux normes afin d'assurer la desserte fluviale du département du Kouilou et de la sous-préfecture de Kakamoeka. Ceci va encourager les initiatives privées dans l'objectif de faciliter la libre circulation des biens et des personnes », a souligné Gilbert Mokoki.

Saluant la visite du ministre, Alexandre Mabiala s'est félicité des efforts entrepris par le gouvernement et le président de la République pour tenir les engagements concernant l'amélioration prochaine des conditions de transport sur le fleuve Bas-Kouilou.

« Doter le fleuve Kouilou d'un bateau et construire une route reliant la sous-préfecture de Kakamoeka au village Bas-Kouilou sont des promesses faites par le président Denis Sassou N'Guesso lors de sa campagne présidentielle en 2009 aux populations de Kakamoeka », a-t-il indiqué.

La visite s'est conclue par un point de presse animé par le ministre à l'endroit des autorités départementales du Kouilou sur l'importance de l'économie fluviale en République du Congo et sur les questions liées à l'exploitation harmonieuse des fleuves.

Notons que la sous-préfecture de Kakamoeka, qui est éloignée de près de 91 km par voie fluviale du village Bas-Kouilou, est la plus enclavée du département..

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire