Google+ Badge

samedi 21 avril 2012

Coopération : le dispositif d'amélioration des institutions judiciaires bénéficie d'un financement supplémentaire

Photo : Marcel Van Opstal.
Le Projet d'actions de renforcement de l'État de droit et des associations (Pareda), financé par l'Union européenne (UE), bénéficiera de fonds supplémentaires, a annoncé l'ambassadeur de l'UE au Congo, Marcel Van Opstal
Cette décision, a indiqué le diplomate européen au ministre de la Justice, Aimé Emmanuel Yoka, lors de son audience du 19 avril, sera effective lorsqu'elle sera co-signée par le ministre congolais du Plan, ordonnateur national du Fonds européen de développement, Pierre Moussa.
Marcel Van Opstal et Aimé Emmanuel Yoka ont fait un tour d'horizon des problèmes liés à l'exécution de ce projet. « Nous avons étudié ensemble les possibilités de surmonter certains obstacles qui freinent l'exécution de certaines actions inscrites au titre de ce projet », a indiqué le diplomate européen.
Il prévoit des actions en matière de publication des textes juridiques, d'informatisation des décisions de justice de sorte que les tribunaux soient reliés entre eux, mais également concernant l'amélioration des conditions de détention dans les prisons congolaises.
Le Pareda vise également le renforcement des capacités des acteurs de la société civile impliqués dans l'observation des élections et les aide à bien comprendre les enjeux d'un scrutin. Ce projet prévoit aussi le renforcement des capacités du dispositif congolais d'observation électorale et de la Commission nationale d'organisation des élections.
                             Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire