Google+ Badge

mardi 3 avril 2012

Éducation civique : lancement solennel de la levée des couleurs dans le département de Brazzaville

Photo 1 : La cérémonie de levée des couleurs par deux jeunes scouts.    Photo 2 : Les membres du cabinet et du secrétariat général de la Préfecture

La cérémonie, qui a eu lieu aux premières heures de ce lundi 2 avril, était placée sous les auspices d'Alphonse Boumandoki, conseiller économique et financier du préfet du département de Brazzaville
Après le lancement officiel de la reprise de la levée des couleurs au Congo, le 20 février dernier par le ministre de l'Éducation civique et de la Jeunesse, c'était en ce jour le tour à la préfecture de Brazzaville. En effet, en vue de faire appliquer les lois et règlements de la République tels que définis dans le décret présidentiel n°2009-404 du 13 octobre 2009 relatif aux attributions du ministre de l'Éducation civique et de la Jeunesse, la préfecture de Brazzaville a procédé solennellement à la levée du drapeau national, symbole de l'État, afin de promouvoir et de diffuser la culture de la citoyenneté et de la paix.

Les symboles de la République, loin d'être une simple vue de l'esprit, ou de simples images ou insignes ordinaires, moins encore une représentation abstraite relevant de la volonté délibérée des hommes, relèvent plutôt d'un souci de cristallisation de l'esprit de l'État souverain, du devoir de mémoire du peuple congolais et de la matérialisation de l'idéal de celui-ci. Ce sont des messages, des repères historiques, l'expression profonde de la liberté d'un peuple et de la République.


Ainsi exprimés, ces symboles représentent à la fois l'histoire du Congo, sa culture, son idéal de combat pour le développement et la reconstruction nationale. Les symboles de la République sont la cristallisation de l'histoire faite de lutte, de sacrifice et de guerre de libération. Ils sont en profondeur l'expression de l'idéal de liberté, de souveraineté, de fierté et de dignité nationale, de la citoyenneté active et de la conscience de responsabilité face aux valeurs qui doivent construire et fonder la société congolaise.

Les symboles de la République sont donc : le drapeau national, la devise, l'hymne, le sceau et les armoiries. Ils font l'objet des lois constitutionnelles, notamment : le drapeau, loi n°8 du 18 août 1959 ; la devise, loi n°9 du 3 novembre 1959 ; l'hymne national, loi n°9 du 21 novembre 1959 ; le sceau de la République, loi n°5-61 du 11 janvier 1961 ; enfin, les armoiries de la République, décret n°63-262 du 12 août 1963.

Après la levée des couleurs nationales par deux jeunes scouts, l'hymne national La Congolaise a été entamé par les personnels du cabinet et du secrétariat général de la préfecture de Brazzaville.

Dans son mot d'usage, Yvone Mampouya- Bazounga, directrice départementale de l'Éducation civique et de la Jeunesse, a déclaré : « Les symboles de la République nous montrent en réalité ce que nous sommes vus par les autres et quel cliché nous renvoyons de nous-mêmes au regard de notre patriotisme et de notre conscience citoyenne face aux valeurs qui fondent notre âme commune ; valeurs qui devraient nous rappeler en permanence d'où nous venons ? Où nous en sommes ? Où nous allons et comment y allons-nous ? Tous ces symboles ont force de loi et s'imposent donc à chacun de nous comme valeurs républicaines dignes de considération et à respecter selon les usages y afférents. Tant qu'ils témoignent du patriotisme, de l'unité, de la cohésion et de la responsabilité dont nous devons faire preuve pour construire notre pays. »

Pour Alphonse Boumandoki, cette opération se poursuivra désormais chaque premier lundi du mois à 07h30. Lors de la levée du drapeau et pendant l'exécution de l'hymne national, toute personne se trouvant aux alentours doit se tenir dans la position du « garde à vous ».

                            Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire