Google+ Badge

vendredi 6 avril 2012

Intégration : la BAD souligne l'importance de la décentralisation de son institution dans le secteur des transports en Afrique de l'Est

Nairobi au Kenya a abrité récemment un atelier sur la décentralisation et l'efficacité des transports en Afrique de l'Est, organisé par la Banque africaine de développement (BAD), en présence des partenaires au développement et des agences d'exécution
L'objectif de l'atelier était la mise en examen des moyens permettant de profiter de la décentralisation de la BAD pour améliorer son portefeuille dans le secteur des transports, et de renforcer le dialogue sectoriel avec les pays de la région d'Afrique de l'Est. La première leçon issue de cette rencontre est l'importance d'une coordination renforcée dans le secteur des transports.

« Une telle coordination permettrait, à travers un dialogue sectoriel renforcé avec les pays de la région et les partenaires au développement, de créer des synergies et de réduire la duplication des efforts dans les projets de transports », a expliqué le chef de division des transports de la BAD, Amadou Oumarou. À cette occasion, la BAD a débattu avec les participants de son plan d'action à court terme, visant à améliorer la performance du portefeuille de projets dans le secteur des transports en Afrique de l'Est.

Le vice-président de la BAD chargé de l'Infrastructure, du secteur privé et de l'intégration régionale, Gilbert Mbesherubusa, a souligné l'importance de la mise en œuvre de ce programme d'action. « La banque fera preuve d'innovation dans son engagement visant à améliorer la performance de son portefeuille dans le secteur », a-t-il indiqué.

En outre, pour le directeur du nouveau centre régional de la BAD, Gabriel Negatu, le processus de décentralisation de la banque jouera un rôle décisif, amenant l'institution à plus de réactivité face aux attentes de ses clients.

                             Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire