Google+ Badge

vendredi 13 avril 2012

Développement : une table ronde pour mutualiser les actions et les ressources en faveur de la jeunesse

Photo 1 : Les participants à la table ronde.    Photo 2 : Photo de famille des participants.
Administrations, agences du système des Nations unies, société civile et confessions religieuses se sont réunies le 10 avril à Brazzaville pour réfléchir ensemble aux meilleures stratégies à mettre en œuvre pour la réussite des jeunes Congolais
Florent Tsiba, coordonnateur du Pôle socioculturel, ministre du Travail et de la sécurité sociale, a présidé les travaux qui se sont appuyés sur les exposés des experts des ministères et des partenaires sur les politiques sectorielles menées en faveur de la jeunesse. Ils ont présenté un tour d'horizon complet des programmes en cours et des perspectives d'avenir pour mener des actions concertées et ciblées prenant en compte la situation et les besoins, évitant ainsi les doubles emplois, la dispersion des fonds et des énergies.
Les plans d'action 2012-2016 du ministère de l'Éducation civique et de la jeunesse et du Conseil national de la jeunesse ont été approuvés ainsi que les programmes d'activités 2012.
Les participants ont recommandé l'institution d'un cadre annuel de concertation et de mutualisation des ressources et des actions en faveur de la jeunesse. Ils ont adopté une motion de soutien au président de la République, et une autre de félicitations à Anatole Collinet Makosso, ministre de l'Éducation civique et de la jeunesse. 
Clôturant les travaux, Anatole Collinet Makosso a exprimé sa gratitude envers les institutions qui ont envoyé des cadres outillés et expérimentés à cette table ronde.« Vous venez là de faire œuvre utile pour la mise en œuvre du programme de développement de notre pays dans une fusion intelligente des synergies en faveur des jeunes », a-t-il indiqué, se félicitant des résultats positifs auxquels cette concertation avait abouti pour assurer un encadrement transversal cohérent, efficace et scientifique de la jeunesse du Congo.
Des allocutions ont été prononcées par Franck Linda Moyabat Noumazalay, président du Conseil national de la jeunesse du Congo ; Lamin Manneh, coordonnateur des agences du système des Nations unies, représentant-résident du programme des Nations unies pour le développement ; Anatole Collinet Makosso, ministre de l'Éducation civique et de la jeunesse ; et Florent Tsiba, ministre d'État, coordonnateur du Pôle socioculturel, ministre du travail et de la sécurité sociale, lors de la cérémonie d'ouverture des assises.
                               Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire