Google+ Badge

mercredi 11 avril 2012

Drame de M'pila : les populations de la Likouala apportent leur contribution aux sinistrés

Photo : Philomène Djombo, épouse du préfet de la Likouala, remettant un foyer à charbon à la ministre Émilienne Raoul.

La chaîne de solidarité au bénéfice des familles de victimes et de déplacés est loin de se rompre. Ainsi le préfet Gilbert Djombo Bomondjo a-t-il remis un don le 7 avril, au nom des populations du département
Le don était essentiellement composé de bananes, 30 sacs de charbon, 6 sacs de tubercules séchées (autrement appelées foufou en langue locale), 10 sacs de manioc (tubercules crues) et de 2 000 foyers à charbon de fabrication locale pour la cuisson des aliments. « Ce don est la contribution des 7 districts que compte notre département, des sociétés forestières, des cadres ressortissant de la Likouala, du Haut commissariat aux réfugiés, etc. C'est la contribution de l'ensemble des filles et des fils de notre département », a signifié le préfet de la Likouala.

Le transport de ces quelque 5,250 tonnes de vivres a été effectué grâce à la contribution de la compagnie aérienne Canadian. « Les populations de la Likouala vivement affectées par l'ampleur du sinistre sont disposées à vous envoyer le nécessaire dans 10 bateaux. Hélas nous dépendons des moyens de transport qui nous font défaut. Car nous sommes en période d'étiage », a indiqué Gilbert Djombo Bomondjo.

Ce geste n'a pas laissé indifférente la ministre des Affaires sociales, de la Solidarité et de l'Action humanitaire, Émilienne Raoul. Elle se souvient encore de la contribution des populations de la Likouala dès son entrée au gouvernement, alors que le pays sortait de la guerre de 1997. « J'avais à l'époque lancé un appel en faveur des orphelins de guerre. Vous étiez parmi les préfets qui ont aussitôt répondu en envoyant une forte somme d'argent dans la cagnotte qui devait nous aider à apporter secours aux enfants orphelins », s'est-elle exprimée.

Il est à noter que c'est la troisième fois que le préfet de la Likouala, soutenu par les populations de son département, effectue ce geste. Le plus récent étant celui qu'il a fait, en son propre nom, le 8 mars dernier, quatre jours après le drame de M'pila.
Jean Dany Ebouélé

                              Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire