Google+ Badge

samedi 21 avril 2012

Faune : les grands singes du Congo bientôt sur les écrans du monde entier

Photo 1 : Un éléphant de forêt à Bomassa.     Photo 2 : Buka, un gorille mâle adulte, mangeant des termites.
L'ambassadeur des Nations unies pour la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS), Ian Redmond Obe, est arrivé le 19 avril à Brazzaville et va commencer le tournage du film sur la faune congolaise
Ce documentaire s'intéressera aux gorilles, chimpanzés et orangs-outans. Il sera distribué dans plus de deux cents pays et contribuera à la promotion touristique ainsi qu'à la faune du pays.
« Le gouvernement congolais est signataire de la CMS et cela permet une protection accrue des espèces fauniques. Le Congo est assez exemplaire en matière d'environnement puisqu'il a aussi ratifié un certain nombre d'accords avec les pays voisins pour la gestion durable des forêts et la conservation de la faune », a déclaré Ian Redmond Obe.
L'envoyé des Nations unies, qui a visité pour la première fois le Congo en 1989, est à la tête d'une délégation de sept personnes. L'équipe compte séjourner deux semaines au Congo-Brazzaville pour le tournage, et se rendra également en Tanzanie pour un travail complémentaire.
Comme tous les spécialistes, Ian Redmond Obe déplore le braconnage occasionnel des espèces fauniques protégées, pratiqué par « des populations ignorantes [qui] veulent obtenir un peu d'argent en vendant les trophées à des touristes », et se félicite des condamnations prononcées au Congo pour lutter contre ces comportements.

Par ailleurs, Ian Redmond Obe a rappelé que les Nations unies tentaient d'initier d'autres politiques au profit des nations en développement pour les aider à protéger leur forêt afin de contribuer à l'adaptation au changement climatique mondiale. 
                            Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire