Google+ Badge

samedi 10 décembre 2011

Santé : Chevron Congo s'engage contre le sida avec les populations de Madingo-Kayes

Photo : Le coordonnateur de l'UDLS, le sous-préfet, le maire et le directeur du centre de santé de Madingo-Kayes, en compagnie de Katia Mounthault-Tatu, directrice des relations publiques, et de Peter Hartshorn, directeur général de Chevron.

Plusieurs actions de sensibilisation ont été récemment menées en partenariat avec l'Union départementale de lutte contre le sida (UDLS), dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la maladie

C'est aux côtés des populations du district de Madingo-Kayes, dans le département du Kouilou, que la société pétrolière Chevron Congo a choisi de célébrer la Journée mondiale de la lutte contre le sida, le 3 décembre. « Nous devons tous ensemble dire non, a lancé Peter Hartshorn, directeur général de Chevron, dans son allocution. Non aux nouvelles infections, non à la stigmatisation des malades, non au manque de traitements ! Et oui au dépistage volontaire et à la protection pour éliminer cette maladie ». Son message, qui reprend le thème de cette journée de mobilisation, a été parfaitement entendu à Madingo-Kayes où les populations, jeunes comme adultes, se sont rassemblées devant la sous-préfecture pour le lancement officiel des activités par le sous-préfet, Jean-Baptiste Diamoundzo, en compagnie du maire de la localité, Jean-Charles Ondonda, et du Dr Kouendolo, coordonnateur départemental de la lutte contre le sida.
 
Après quelques rappels chiffrés sur la pandémie et une brève présentation des moyens de prévention, un don en médicaments a été remis par Chevron au centre de santé de Madingo-Kayes, dont le directeur a pris l'engagement solennel de le mettre à la disposition des populations. Les enseignants et élèves du collège de Madingo-Kayes ont pu suivre des sessions thématiques au cours desquelles ils ont discuté avec le personnel de l'UDLS. « Cette session a été riche d'enseignements, a indiqué Riche Mavoungou, élève de quatrième. Elle m'a permis d'éclaircir un certain nombre de questions que je me posais sur les modes de contamination et sur la prévention ». Parallèlement aux sessions thématiques, les ambulanciers et le personnel médical ont accueilli les personnes volontaires pour un dépistage gratuit. Des cellules de soutien avaient été mises en place pour la communication des résultats du test VIH, qui s'est déroulée dans un climat serein et en toute confidentialité. Cette permanence médicale a été assurée tout au long de la journée, avec l'assistance du personnel du centre de santé intégré de Madingo-Kayes qui prendra le relais.

La journée s'est poursuivie par un match de football entre les équipes de Chevron et de Madingo-Kayes, lancé par le sous-préfet, le maire et le directeur général de Chevron. « C'est là un bel exemple de solidarité », s'est réjoui le sous-préfet du district. Les deux équipes ont ensuite accompagné les autorités départementales et la direction de Chevron à un cocktail de clôture. « Cette journée a été placée sous le signe de la collaboration », s'est félicitée Katia Mounthault-Tatu, directrice des relations publiques et institutionnelles de Chevron, dans son toast de clôture. « C'est grâce à cette sensibilisation et à notre mobilisation que nous parviendrons à combattre cette terrible pandémie », a-t-elle conclu.

                                         Par Jrang An@go. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire