Google+ Badge

lundi 19 décembre 2011

Syndicats : une nouvelle organisation voit le jour

Photo : Les membres du bureau de la CSF-FTC.


L'acte de naissance de la Centrale syndicale des fonctionnaires-Force des travailleurs du Congo (CSF-FTC) a été signé le 17 décembre par les responsables de cinq syndicats

Elle s'est fixée pour objectif principal la défense des droits et intérêts moraux, physiques et matériels des fonctionnaires et contractuels de tous les départements ministériels. La CSF-FTC regroupe le Syndicat panafricain des éducateurs, le Syndicat des douanes du Congo, le Syndicat des amis de la santé, la Confédération syndicale des personnes vivant avec un handicap du Congo, et le Syndicat panafricain des enseignants de la jeunesse et des sports.
 
À l'issue de l'assemblée générale constitutive, un bureau exécutif national de quinze membres, présidé par Julien Samba, a été mis en place ainsi qu'une commission de contrôle et d'évaluation de sept personnes chapeautée par Marcel Mboundzou Ndongo. Après son élection, Julien Samba a rappelé que l'une des missions assignées à la CSF-FTC était de jouer un rôle de partenaire sûr et responsable auprès du gouvernement de la République du Congo.
 
« Nous venons de marquer l'histoire dans le monde du travail et de la vie syndicale. Les engagements que nous venons de prendre aujourd'hui nous amènent à travailler davantage, main dans la main, pour l'amélioration des conditions de la vie sociale des travailleurs en général, et ceux du secteur public en particulier. Nous venons de changer l'histoire et la vision du parcours syndical. Il est donc demandé à tout syndicaliste de se joindre à nous pour une lutte commune et des intérêts communs », a exhorté Julien Samba.

Il a enfin invité tous les fonctionnaires à conjuguer ensemble leurs efforts afin de mener à bon escient leur lutte syndicale. Ceci dans la paix et la sérénité, et dans le strict respect des lois du Bureau international du travail, ainsi que de l'Organisation internationale du travail.
Parfait Wilfried Douniama 

                                          Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire