Google+ Badge

jeudi 25 juillet 2013

Karaté : Les ligues de Pointe-Noire et du Kouilou dotées d'un siège

Photo : Des budokas devant le siège des ligues de Pointe-Noire et du Kouilou.

Pointe-Noire et le Kouilou sont deux bastions importants du karaté congolais. Mais, leurs ligues respectives n’avaient pas de siège digne de ce  nom. Elles en sont dotées, désormais, grâce aux efforts du président de la Ligue du Kouilou, Daniel Mikanou, qui a équipé un local situé dans l’enceinte du Stade Municipal de Pointe-Noire, à côté de l’entée Est.

L’inauguration dudit siège, commun aux deux ligues jumelles, a eu lieu, dimanche 14 juillet 2013, au cours d’une cérémonie patronnée par Serge Claver Boukoumou, chef de service des activités sportives au Kouilou, représentant les deux directeurs départementaux empêchés. Plus de trois cents karatekas et praticiens des arts martiaux affinitaires, tout grade confondu, les invités et sympathisants ont pris part à cette cérémonie solennelle. 

Heureux d’avoir relevé le défi, Daniel Mikanou, homme de terrain, s’est exprimé en ces termes  aux budokas: «Je suis heureux de vous retrouver, aujourd’hui, dans l’enceinte du Stade Municipal de Pointe-Noire. Il n’a pas été facile de réfectionner ce lieu, souvent victime d’actes de vandalisme. Pour l’amour du karaté, il a fallu investir 760000 francs Cfa, pour installer les grilles de sécurité, refaire les baies vitrées, les portes, la peinture, équiper le siège en meubles et outil informatique, pour s’arrimer à la modernité. Nous avons rétabli le circuit électrique. C’est d’Albert Camus, écrivain et philosophe contemporain, que j’ai appris que: la vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent (…) Ceci est un don que je fais à tous les karatékas congolais. Le faisant, je voudrais restituer l’amour que m’ont enseigné mes maîtres».

Daniel Mikanou a informé l’assistance de la prochaine descente de la Fédération congolaise de karaté et arts martiaux affinitaires dans les départements, pour restructurer les ligues. Et de la tenue, à Bilala, dans le district de Mvouti, de la deuxième édition du tournoi de la fraternité dénommé «Chalenge Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou». 

Pour boucler la cérémonie, il y a eu des démonstrations de kata supérieurs, des shiwari (épreuve de casse) et des combats d’exhibition. Par les karatékas de haut niveau, conduits par Kioshi Simon Moungondo, champion du monde des vétérans. Bref, les karatékas des deux départements ont, maintenant, un lieu où ils pourront consulter les archives, faire les recherches et s’informer sur l’actualité de leur discipline sportive.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire