Google+ Badge

vendredi 19 juillet 2013

Assistance humanitaire : Le bateau-hôpital de «Mercy ships» bientôt à Pointe-Noire, pour une mission d’un an

Photo : Mme Traicy Swops.

«Africa mercy», le plus grand navire-hôpital non-gouvernemental du monde, appartenant à l’O.n.g «Mercy ships» (en français: «Navires de l’espoir»), une œuvre humanitaire chrétienne internationale, va accoster, le 9 août prochain, pendant un an, au Port autonome de Pointe-Noire, pour prodiguer des soins médicaux à la population congolaise. Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse conjointe, lundi 8 juillet 2013, à l’hôtel Ledger Plaza, à Brazzaville, entre Alain Akouala-Atipault, ministre à la présidence, chargé des zones économiques spéciales (représentant le gouvernement), Mme Julienne Johnson, présidente de la Felbo (Fondation Edith Lucie Bongo Ondimba), et Mme Traicy Swops, chef de mission de l’O.n.g Mercy ships «Navires de l’espoir».

«Mercy Shyps» est une organisation humanitaire internationale et non gouvernementale, dont la mission première est d’augmenter l’accès aux soins médicaux des populations, en particulier les plus démunies. Elle dispose de navires-hôpitaux et des équipages internationaux, pour apporter à certains des pays les plus pauvres du monde, une aide médicale de première qualité et des projets de développement pour le long terme.

Le bateau-hôpital qui va être amarré au Port de Pointe-Noire, l’«Africa mercy», est équipé de cinq blocs opératoires, pour traiter, gratuitement, les populations congolaises. L’équipe de «Navires de l’espoir» prendra en charge les malades victimes des pathologies telles que les tumeurs faciales, les fentes labiales et labio-palatisées, le noma, la cécité, la cataracte, le ptérygion, les fistules vésico-vaginales, les hernies et goitres, les caries, les infections et lésions buccales.

En somme, la mission de «Navires de l’espoir» va prodiguer des soins dentaires, corriger le strabisme, réaliser des opérations ophtalmologiques, maxillo-faciales, de chirurgie plastique et générale, le traitement chirurgical orthopédique des enfants de moins de 15 ans, faciliter la convalescence et la réintégration dans la société, par le biais de conseils et autres services offerts aux patients et à leurs familles, offrir des services d’orthophonie, si nécessaire, présenter des stratégies en médecine préventive, etc.

Après les opérations, les patients seront hébergés dans le bateau-hôpital, jusqu’à leur guérison. Les soins et le transport seront à la charge du gouvernement congolais. Avant les soins aux malades, l’équipe de «Navires de l’espoir» (Mercy ships) organisera, à partir du 29 août, des formations aux professionnels locaux de santé (chirurgiens, infirmiers, techniciens, employés en santé publique). A leur tour, les professionnels de santé vont traiter les patients sélectionnés dans différentes localités du Congo.

A Pointe-Noire, la sélection des malades va se faire, le 28 août 2013, au lycée Victor Augagneur. A Brazzaville, ce sera le 6 novembre 2013, dans les deux paroisses évangéliques du centenaire (derrière le service des grandes endémies), et du Plateau centre-ville (à côté du Cfrad). D’autres localités retenues sont Oyo (le 2 décembre 2013, à l’hôpital de base), Ouesso (le 5 décembre 2013, à l’hôpital de base), Impfondo (le 10 décembre 2013, à l’hôpital de base), Dolisie (janvier 2014).

Les malades sélectionnés, grâce à l’appui du partenaire, notamment la Felbo (Fondation Edith Bongo Ondimba), vont être pris en charge par le gouvernement, pour se rendre à Pointe-Noire et recevoir les soins dans le bateau-hôpital de l’O.n.g «Mercy ships».Pendant la conférence de presse, Mme Julienne Johnson a souligné qu’une ligne téléphonique est disponible aux populations, de 7h à 21h, pour avoir accès à tous les renseignements.

Signalons que l’O.n.g «Mercy Ships» (Navires de l’espoir) mène ses activités humanitaires dans le monde, depuis 34 ans. Elle est présente en Afrique, particulièrement dans la partie occidentale, depuis 27 ans.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire