Google+ Badge

mardi 2 juillet 2013

PCT-Brazzaville : qui succèdera à Gabriel Oba Apounou ?

Photo : Gabriel Oba Apounou.

Le processus de restructuration des organes de base et intermédiaires du Parti congolais du travail (PCT) de Brazzaville, s'achèvera par la mise en place des instances de la fédération de la ville capitale

En attendant l'annonce de la date officielle de la tenue de l'assemblée générale élective, les supputations et pronostics sur la configuration de ses instances dirigeantes vont bon train dans les milieux proches du parti et partout ailleurs. Beaucoup de personnes s'interrogent sur l'identité et le poids politique du membre du parti qui pourrait remplacer Gabriel Oba Apounou, qui est, depuis 2000, à la tête de la fédération du PCT de Brazzaville. Un record !

La ferveur observée lors de la mise en place des instances des neuf arrondissements et du district de l'Île Mbamou, désormais rattachée à Brazzaville, présageait déjà l'atmosphère qui caractérisera l'installation de la fédération de Brazzaville. De nombreux militants vantent par avance les qualités du président sortant qu'ils surnomment affectueusement « Ya Gabi ».

Parmi ceux-ci, nous en avons rencontré un, ayant requis l'anonymat. Il pense que « la longue expérience de la gestion des hommes et des choses dont bénéficie le président sortant, constitue l'un de ses atouts ». Un autre a avancé « qu'au regard du nombre d'années que Gabriel Oba Apounou a passées à la tête de la fédération, ces années lui ont permis de mieux maîtriser les dirigeants et membres du parti de la ville capitale ». Cela représente un autre avantage.

Déjà, quelques noms se détachent progressivement autour de ce poste. Les spéculations insistent sur Fulgence Milandou, Jean de Dieu Kourissa, Serge Ikiemi, Sylvestre Ossiala, Charlotte Opimbat, ou encore Faustin Elenga. Cette rumeur est confortée par les innovations intervenues au niveau des présidences des arrondissements. Toutes les surprises semblent permises.

Mais, à regarder de plus près, Gabriel Oba Apounou garde encore ses chances intactes. Aucun prétexte ni indice ne présage son départ. Aucune candidature n'est encore officiellement annoncée. Encore que le PCT a opté pour une méthode peu démocratique de désignation de ses dirigeants. Il se fonde sur le « consensus » alors que l'élection est le moyen le plus idéal du choix des dirigeants dans un régime démocratique. 

En attendant Mfilou, voici les présidents des secrétariats du PCT des arrondissements de Brazzaville :

Ouenzé : Dominique Ondzé alias « Doukaye »
Talangai : Théophile Adoua
Moungali : Serge Ikiemi
Poto-Poto : Christophe Okandza
Djiri : Antoinette Tsielé Gambia Olou
Madibou : Romuald Bassenga Fielo
Makelekelé : Léon Bemba
Bacongo : Alphonse Diatomba
Île Mbamou : Bruno Ossoula

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire