Google+ Badge

samedi 12 mai 2012

Fape : les responsables des associations nationales de parents d'élèves de dix-huit pays d'Afrique lancent l'Appel de Brazzaville

Photo : Les membres de la Fape suivant attentivement l'Appel de Brazzaville.
À l'issue des travaux tenus à Brazzaville du 10 au 11 mai, un vibrant appel a été lancé en faveur de l'éducation
Préoccupés et soucieux du devenir de l'école africaine toujours confronté à plusieurs défis, constatant avec stupeur le retard accumulé par la majorité des pays africains et les faibles progrès accomplis pour la réalisation de l'objectif de l'Éducation pour tous (EPT) tant au niveau de l'accès qu'au niveau de la qualité et de la gouvernance des systèmes éducatifs à trois ans et l'échéance de 2015, et surtoutconvaincus que le redressement et l'amélioration de systèmes éducatifs africains passent absolument par l'amélioration de la condition enseignante ; les responsables des associations nationales de parents d'élèves de dix-huit pays d'Afrique membres de la Fédérationafricaine des associations des parents d'élèves et étudiants (Fape), ont décidé de :
- réaffirmer leur ferme engagement à soutenir la deuxième biennale sur l'éducation en Afrique décidée par l'Union africaine par une mobilisation sociale des parents et une implication effective de leurs organes intermédiaires et de base ;
- lancer un appel pressant aux chefs d'État et de gouvernement africains pour le renforcement des budgets alloués au secteur de l'éducation en vue de remédier au recul exponentiel de la gratuite de l'école publique ;
- inviter les gouvernements à contribuer à une bonne gouvernance scolaire en vue de garantir l'efficience et l'efficacité ;
- demander instamment aux chefs d'État et de gouvernement africains d'accorder aux associations nationales de parents d'élèves officiellement reconnues et ayant une existence effective sur le terrain le statut d'utilité publique et de doter leurs représentants élus de moyens substantiels leur permettant d'accomplir en toute quiétude leur mission ;
- réaffirmer leur adhésion aux conclusions des journées de réflexion sur la dynamique partenariale organisées en octobre 2007 à Dakar par la Conférence des ministres de l'Éducation des pays ayant le français en partage (Confemen) en partenariat avec la Fape, la Banque mondiale et le Comité syndical francophone de l'éducation et de la formation.
Par ailleurs, la Fape, force de propositions au service résolu de l'école africaine, engage toutes les associations nationales de parents d'élèves membres à œuvrer auprès des gouvernements africains et aux côtés d'autres acteurs ou partenaires, afin de contribuer à laréalisation de l'objectif de l'EPT à l'horizon 2015. Avant de lancer le slogan suivant : « Ensemble, agissons maintenant et faisons de l'éducation dans nos pays, une cause nationale. »
Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire