Google+ Badge

jeudi 31 mai 2012

Journée de l'écriture et de la culture slaves : les professeurs de russe de Brazzaville ont organisé une conférence pour fêter l'événement


Photo : Des visiteurs de l'exposition.

La manifestation a eu lieu la semaine dernière au Centre culturel russe (CCR) de Brazzaville
La Journée de l'écriture et de la culture slaves fait partie de la tradition culturelle russe. Elle est célébrée chaque année dans le pays où des poètes, écrivains et linguistes de Russie, de Bulgarie et d'autres pays du monde y prennent part.
À Brazzaville, l'événement a été célébré par une conférence linguistique qui a réuni les professeurs de russe, organisés au sein de l'Association congolaise des professeurs de langue et littérature russes (Congapryal).
Ouvrant la conférence, Marcel Bansimba, président de la Congapryal, a souligné l'importance de l'écriture et de la culture slaves pour les peuples russes et a salué la célébration de cette journée au niveau mondial.
Daisy Dibantsa-Mouangou a présenté l'historique de cette fête, introduite pour commémorer les saints Cyrille et Méthode qui ont créé au IXe siècle le premier alphabet slave dans un but d'évangélisation.
Le président de la Congapryal n'a pas manqué de présenter les activités de l'association durant l'année scolaire 2011-2012. Il a rappelé qu'à ces multiples occasions des leçons, des expositions de photos, des spectacles-concerts ainsi que des projections de documentaires sur la vie et l'œuvre de personnalités remarquables avaient été organisés.
 Il a évoqué les différents voyages effectués en Russie par la délégation congolaise et rendu compte du déroulement de la 22e Olympiade de la langue russe dans les établissements d'enseignement général du Congo et de la finale organisée au CCR le 23 mars, qui a permis à quatre étudiants de gagner des bourses d'études supérieures en Russie. Il a enfin adressé sa reconnaissance au directeur du centre pour son appui.
Enfin, Yanina Enzanza, professeur de russe au CCR, a rappelé que le but de ces activités était de susciter un intérêt pour l'apprentissage de la langue russe en République du Congo. « Ces dernières années, on entend de plus en plus souvent parler russe à des rencontres d'affaires, à des forums publics, dans les centres touristiques et d'enseignement.
L'intérêt pour le russe grandit dans le monde, et le nombre des jeunes Congolais voulant étudier en Russie s'accroît aussi », a-t-elle déclaré, précisant que pour l'année 2011-2012, 436 inscriptions aux cours de langue avaient été enregistrées contre 310 l'an passé. Elle a invité les personnes intéressées à s'inscrire pour l'année 2012-213, dont les cours débuteront le 1er octobre 2012.
Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire