Google+ Badge

samedi 3 mars 2012

Assemblée nationale : Justin Koumba exhorte les députés à jouer pleinement leur rôle

Photo : Une vue des députés.


Le président de l'Assemblée nationale, Justin Koumba, a appelé le 2 mars, à l'occasion de l'ouverture de la 14e session ordinaire administrative, les élus du peuple à mettre à profit les principes de gestion par objectif du budget de l'État

Ces innovations, a-t-il ajouté, vont contribuer au renforcement des mécanismes de contrôle de l'action gouvernementale par la chambre basse du Parlement, à travers l'institution des rapporteurs spéciaux.

Le projet de loi portant loi organique relative au régime financier de l'État, en examen actuellement à l'Assemblée nationale, a-t-il poursuivi, fait apparaître une nouvelle nomenclature qui renforce également les pouvoirs du Parlement à travers les commissions Économie et Finances des deux chambres, dont le rôle se trouvera accru. « C'est ici le lieu d'appeler la commission Économie et Finance de notre chambre à faire preuve de minutie et à utiliser pleinement ces nouveaux pouvoirs avec rigueur et lucidité, comme par le passé », a insisté Justin Koumba.

Il a rappelé aux députés que la construction d'une démocratie n'était pas une affaire de jours ou de semaines. C'est un long processus qui demande volonté, détermination, transparence, optimisme, tolérance et solidarité, a-t-il ajouté, avant d'expliquer : « La concertation politique d'Ewo, qui en est une illustration, a permis des échanges responsables et fructueux entre les différentes forces vives de la nation. La suite de ces échanges doit donner lieu à un ensemble de projets de loi que les députés attendent du gouvernement. »

En dépit de l'imminence de la fin de la douzième législature, Justin Koumba a exhorté les élus du peuple à maintenir un rythme de travail soutenu pour continuer, a-t-il souligné, à mériter la confiance du peuple et à contribuer efficacement au déroulement apaisé des élections législatives.

Le président de l'Assemblée nationale a salué l'implication très prochaine du Fonds des Nations unies pour la population dans la mobilisation, l'engagement et la participation des femmes en général, et des femmes autochtones en particulier, dans les processus électoraux au Congo. Cette initiative, a-t-il dit, est d'autant plus louable qu'elle permettra aux populations autochtones d'obtenir des cartes d'identité nationale et d'électeurs.

Justin Koumba a invité les députés à s'impliquer dans la campagne de mobilisation, afin d'amener les électeurs potentiels à s'inscrire sur les listes électorales.

                             Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire