Google+ Badge

samedi 18 février 2012

APE : l'Union européenne menace de retirer l'accès à son marché aux pays qui n'ont pas signé d'accord de partenariat d'ici 2014

Les pays membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) - Kenya, Ouganda, Tanzanie, Rwanda, Burundi - ainsi que certains autres pays moins avancés n'ont toujours pas finalisé d'Accords de partenariat économique (APE) avec l'Union européenne (UE). Selon certains analystes commerciaux, la récente décision de l'UE fait suite à la lassitude qui s'est installée à la suite de ces négociations


« L'UE n'a plus envie de continuer sans cesse des négociations sans fin », a déclaré le responsable des opérations auprès de la délégation de l'UE en Ouganda, Alex Nakajjo, lors d'une discussion sur l'Organisation mondiale du commerce à Kampala.

Les États membres de la CAE ont paraphé en 2007 un accord commercial intermédiaire et étaient supposés signé l'APE. Mais le manque de consensus sur certaines problématiques telles que la coopération au développement, domaine pour lequel les pays membres de la CAE demandent plus de financement, a ajourné la signature de l'accord.

En outre, le gouvernement tanzanien a demandé à la Commission européenne une révision de l'APE qu'elle considère défavorable à la croissance économique des pays membres de la CAE. Il pense que la libre circulation des biens européens de haute qualité dans la région chassera définitivement de la compétition les produits bruts ou semi-transformés des États membres de la CAE, élargissant par là-même le fossé de développement entre les deux blocs économiques. 

                               Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire