Google+ Badge

jeudi 9 février 2012

Gouvernance : la Charte africaine de la démocratie et des élections entrera en vigueur le 15 février

Photo : André Obami-Itou.


La question a été présentée et débattue du 16 au 20 janvier à Addis-Abeba (Éthiopie), lors de la sixième session ordinaire du Parlement panafricain

Le président du groupe Afrique centrale du Parlement panafricain et président du Sénat congolais, André Obami-Itou, a organisé le 6 février, au Palais des congrès, une restitution des conclusions devant la presse nationale.

Il a indiqué que la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance avait été ratifiée par dix-sept États membres sur les trente-huit qui l'ont signée. Quinze pays, a-t-il ajouté, ont déjà déposé leurs instruments de ratification auprès de la commission africaine et deux autres le feront très prochainement.
 
« Au terme d'une résolution adoptée à la fin des travaux, le Parlement panafricain s'est engagé à poursuivre son plaidoyer en faveur de la ratification de la charte auprès des États membres qui l'ont déjà signée, mais également auprès de ceux qui ne l'ont pas encore signée pour les amener à adhérer à cet instrument juridique de très grande importance », a-t-il précisé.

André Obami-Itou a indiqué qu'en marge de ses activités réglementaires classiques, le Parlement panafricain s'est engagé à faire aboutir la révision du protocole le régissant en vue de sa transformation en un organe législatif. Le processus, a-t-il précisé, poursuit son cours normal : le document est actuellement examiné par plusieurs experts juridiques habilités afin d'en examiner tous les contours.
 
Il a noté que la sixième session ordinaire de l'institution avait revêtu un caractère particulier dans la mesure où elle s'était tenue en dehors du siège de l'organisation basé en Afrique du Sud ; mais aussi et surtout, la réunion a eu lieu à quelques jours de la tenue du sommet de l'Union africaine qui devait procéder à l'élection d'un nouveau président de sa commission.
 
Rappelons que le Parlement panafricain est un organe consultatif de l'Union africaine installé le 18 mars 2004. Il comprend un bureau de cinq membres, dix commissions permanentes, cinq groupes régionaux représentant chacun les sous-régions d'Afrique et un secrétariat. Il tient deux sessions ordinaires chaque année. En mai 2009, le Parlement panafricain a renouvelé ses instances dirigeantes, qui disposent d'un mandat de cinq ans.

                              Par Jrang An@go. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire