Google+ Badge

samedi 4 février 2012

Douanes : accord de partenariat entre la Banque africaine de développement et l'Organisation mondiale des douanes

La Banque africaine de développement (BAD) et l'Organisation mondiale des douanes (OMD) vont travailler ensemble à renforcer les capacités des administrations douanières en Afrique

Un protocole d'accord a été signé en marge du dix-huitième sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie, en vue de contribuer au développement économique des pays africains et d'apporter une aide supplémentaire et indispensable aux administrations douanières dans leurs efforts de modernisation et de réforme.

« L'OMD s'est engagée à travailler avec la BAD et d'autres partenaires internationaux et régionaux pour renforcer la capacité des administrations douanières en Afrique tout en améliorant leur efficacité, leur efficience et leur connectivité », a déclaré le secrétaire général de l'OMD, Kinio Mikuriy, espérant que ce protocole d'entente, qui « facilitera les relations entre l'OMD et le continent africain » et fournira « une base concrète visant à renforcer la coopération sur les questions douanières, [...]contribuera positivement à la croissance économique, au progrès social et au développement du leadership. »

Le président de la BAD, Donald Kaberuka, a, pour sa part, déclaré : « En vertu de ce partenariat, le financement de la BAD en matière d'infrastructures régionales et l'expertise technique de l'OMD en matière de douanes se complètent mutuellement et renforcent l'efficacité [des] efforts pour faciliter les échanges commerciaux. Les efforts coordonnés des deux institutions pour améliorer la gestion des frontières permettront à de nombreuses entreprises en Afrique de développer le commerce transfrontalier qui approfondira davantage encore l'intégration régionale dans la région. »

Le partenariat porte sur « la collaboration dans l'identification, le développement et la mise en œuvre de projets de renforcement des capacités douanières, dans le respect des meilleures pratiques internationalement reconnues et en soutenant la coopération douanière et l'intégration régionale en Afrique, indique l'OMD dans son communiqué du 30 janvier. L'accord prévoit un partenariat dans la connaissance, notamment dans la recherche et le partage du savoir dans des domaines d'intérêt commun, ainsi qu'un dialogue institutionnel nourri pour assurer une approche cohérente et identifier les avantages comparatifs ainsi que les complémentarités entre l'OMD et la BAD. » 

                               Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire