Google+ Badge

dimanche 12 février 2012

Processus électoral : la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs souhaite l'implication des femmes

Photo : Bernard Tchibambéléla s'entretenant avec Alphonse Ntumba Luaba Lumu.

Le secrétaire exécutif de cette institution, Alphonse-Daniel Ntumba Luaba Lumu, a émis ce vœu au cours d'une rencontre le 10 février avec le deuxième vice-président de l'Assemblée nationale, Bernard Tchibambéléla


Se réjouissant du projet de loi sur la parité et le genre en voie de finalisation au niveau du gouvernement congolais avant son adoption par le Parlement, la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) a indiqué qu'elle suivait de prêt les préparatifs des élections législatives de cette année.

« Je pense que des mesures de sensibilisation et de mobilisation auprès des femmes sont en cours. Nous espérons une participation plus importante encore de la femme au sein des structures parce que nous avons noté que le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, donnait lui-même une impulsion très forte à la question genre et qu'il y avait également une sensibilité genre très développée au niveau du gouvernement et du Parlement à travers l'Assemblée nationale », a indiqué Alphonse-Daniel Ntumba Luaba Lumu à la presse.

Les deux parties ont aussi évoqué les questions liées à la consolidation de la paix et de la sécurité, de la stabilité ainsi que du développement durable dans la région des Grands Lacs. Le professeur Alphonse Ntumba Luaba Lumu était accompagné du secrétaire général du Forum des parlements de la CIRGL, Prosper Hirigo. Cette nouvelle structure, dont la mission principale est d'accompagner le processus de pacification et de stabilisation en y apportant la dimension parlementaire, a besoin d'un soutien politique et financier.

C'est ainsi que son secrétaire a demandé au Parlement congolais de continuer à soutenir cette structure, comme il l'a toujours fait depuis les débuts du processus en 2008. « Le deuxième vice-président de l'Assemblée nationale nous a assuré du soutien du Parlement du Congo, notamment la participation aux réunions, la disponibilité des ressources financières, mais aussi la contribution au débat sur les grandes questions qui sont la sécurité, la stabilité, le développement de la région des Grands Lacs», a conclu Prosper Hirigo.

                               Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire