Google+ Badge

jeudi 2 février 2012

Santé : la directrice générale de l'hôpital Adolphe-Sicé de Pointe-Noire exhorte ses équipes à redoubler d'efforts en 2012

Photo : Sidonie Kinzonzi présentant ses vœux à ses équipes.


La cérémonie d'échange de vœux a eu lieu le 1er février, en présence de Jean-de-Dieu Balendé, directeur départemental de la Santé de Pointe-Noire

À cette occasion, le Dr Norbert Mboungou Kimpolo, président du Comité médico-technique, a loué, au nom de tout le personnel, les efforts de Sidonie Kinzonzi, directrice générale de l'établissement, pour le renforcement des capacités du personnel, l'équipement de la structure sanitaire avec notamment l'acquisition d'un scanneur ; il a cependant souligné que de nombreux services manquaient encore d'équipements adéquats. Il s'est également réjoui de l'adoption du statut particulier du personnel de santé pour lequel l'hôpital s'est battu aux côtés des partenaires sociaux. « L'acquisition du statut particulier du personnel de santé et les conditions de travail doivent aller de pair pour que nous puissions toujours être un hôpital en pointe sur ces sujets et qui réponde aux directives de l'État », a-t-il dit.

Sidonie Kinzonzi a rappelé que l'année 2011 avait été marquée par plusieurs faits tels que la gestion des catastrophes, la continuité de la mise en œuvre du programme de gratuité du paludisme grave avec la prise en charge de 6 093 enfants. Elle a indiqué que le programme de gratuité de la césarienne avait permis à 10,29% des mères d'accéder dans les délais à ce mode d'accouchement, que 44 651 personnes avaient été hospitalisées, que 102 914 consultations externes plus les urgences avaient été réalisées, pour un taux de rémission et de guérison de 74,69%.

L'année 2012, déclarée Année de la santé par le président de la République, a fait l'objet d'orientations du ministre de la Santé et de la Population, a-t-elle souligné. Il s'agit du « renforcement de la participation [de l'hôpital] aux activités de santé publique, l'amélioration de la gouvernance hospitalière à l'aide des projets d'établissement élaborés sur le mode d'une planification de bas en haut ».
 
Sidonie Kinzonzi a terminé son allocution par une exhortation à l'endroit de son personnel : « À vous de redoubler d'efforts pour mieux servir nos compatriotes malades. Pour cela, les déviances, le mauvais accueil, la vente de médicaments, la négligence, les retards et les absences inexpliqués sont des comportements qui ne sauraient exister en 2012 et je sais compter sur tous les chefs administratifs, cliniques et médico-cliniques pour veiller à l'exécution des tâches », a-t-elle averti.
 
Tout en félicitant le personnel pour le travail abattu en 2011, elle l'a encouragé à plus de discipline, d'engagement, d'effort, de performance pour que l'initiative du chef de l'État soit une réalité qui contribuera à conduire le pays vers l'émergence.

                               Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire