Google+ Badge

dimanche 8 janvier 2012

Diplomatie : des crédits de fonctionnement des ambassades en hausse

À l'occasion de la traditionnelle cérémonie d'échange de vœux, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Basile Ikouébé, a annoncé le 6 décembre l'amélioration des conditions de vie et de travail des diplomates congolais à l'étranger

Plusieurs anciens ambassadeurs du Congo à l'étranger ont rehaussé de leur présence la cérémonie organisée dans l'enceinte même du ministère.

« Notre personnel en poste à l'extérieur, toutes catégories confondues, va bénéficier cette année d'une attention plus que soutenue, puisque 2012 sera en effet la première année d'application progressive des mesures de revalorisation des traitements alloués à ces agents. Cette augmentation significative devra permettre à nos diplomates de vivre et de travailler dignement et sereinement à l'extérieur », a déclaré Basile Ikouébé.

2012, a-t-il ajouté, sera également l'année d'une « forte » augmentation des crédits de fonctionnements des ambassades qui connaîtront une amélioration « exceptionnelle », passant dans certains cas du simple au quintuple.

« Ainsi, aucune ambassade n'aura moins de cinquante millions FCFA, là où certaines devaient auparavant se contenter de seize, douze, voire neuf millions de francs par an », a-t-il souligné, insistant en contrepartie sur « la gestion rigoureuse, la maîtrise des effectifs et des dépenses, le culte du travail et du travail bien fait, de l'effort et de l'effort prolongé, et surtout, l'obligation de résultat. »
En ce qui concerne la politique d'acquisition et de réhabilitation des propriétés à l'étranger, le ministre a promis d'enrichir le patrimoine immobilier cette année.

Prise en charge des Congolais de l'étranger

Le ministre a rappelé les dispositifs mis en place l'an dernier pour mieux s'occuper de ces compatriotes, parmi lesquels, la nomination d'un ambassadeur en charge des Congolais vivant à l'extérieur du pays, la création d'une cellule de veille chargée de suivre en permanence les situations de crise, ainsi que celle d'une structure dénommée « projet Mobilisation de la diaspora ».
 
À cet effet, il a adressé ses sincères remerciements au président de la République, au gouvernement et au Parlement « pour leur sollicitude et leur intérêt constant pour l'amélioration de la situation de nos représentations à l'extérieur ».
Le ministre s'est également félicité des efforts entrepris en matière d'équipement et d'amélioration des conditions de travail. 2012 verra la construction du dernier bâtiment annexe du siège, d'un parking et d'un terrain de sport (tennis et basket-ball), sans oublier la réalisation du projet d'interconnexion entre l'administration centrale et les ambassades. Le programme de formation, qui s'est intensifié ces dernières années avec des pays comme l'Inde, la Chine et l'Iran, se poursuivra aussi.
 
Avant de conclure son message, il a invité l'ensemble du personnel à s'impliquer pleinement dans la mise en œuvre du programme gouvernemental visant l'industrialisation et la modernisation du pays.

Intervenant au nom des agents du département, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Daniel Owassa, a rappelé la réalisation de plusieurs missions figurant à la feuille de route de 2011.

                                    Par Jrang An@go. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire