Google+ Badge

jeudi 12 janvier 2012

Tchad : le Fonds central des Nations unies pour les interventions d'urgence (CERF) octroie 6 millions de dollars US pour faire face à la crise alimentaire

L'enveloppe est répartie entre le Programme alimentaire mondial (PAM), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) et l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)
D'après un communiqué publié le 11 janvier par le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) du Tchad, l'aide permettra de venir en aide à environ 127 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère ainsi que 4,5 millions de personnes en situation d'insécurité alimentaire dans dix régions de la bande sahélienne du Tchad. Dans ces régions, le taux de malnutrition aiguë globale est au-dessus du seuil critique de 15%.

Ainsi, le PAM recevra près de 3 millions de dollars pour distribuer de la nourriture dans la bande sahélienne. L'Unicef obtiendra 2,2 millions de dollars pour combattre la malnutrition chez les enfants âgés de moins de cinq ans. Et la FAO, avec 817 000 dollars, pourra soutenir les communautés d'éleveurs. « Ce financement permettra de donner une réponse rapide en faveur des populations vulnérables affectées par une période de soudure qui s'annonce particulièrement précoce et difficile cette année », a précisé le coordonnateur humanitaire du système des Nations unies par intérim pour le Tchad, Alice Martin-Dahirou.

Le gouvernement tchadien a lancé, le 21 décembre 2011, un appel à la communauté internationale pour l'aider à faire face à la crise alimentaire et nutritionnelle. « La production céréalière totale évaluée à plus de 1,6 million de tonnes présente un déficit de 455 000 tonnes soit une chute de 50% par rapport à la campagne précédente et de 23% par rapport à la moyenne des cinq dernières années », a expliqué le Premier ministre tchadien, Emmanuel Nadingar.

Cette situation est provoquée par la faible et mauvaise répartition des pluies ainsi que l'attaque des criquets, chenilles et oiseaux granivores.

                                   Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire