Google+ Badge

mardi 3 janvier 2012

Salon du livre de Paris : le stand du Bassin du Congo, un lieu d'exception

Photo : Le stand Livres et Auteurs du Bassin du Congo au Salon du livre de Paris.


Au Salon du livre de Paris, le prestigieux stand Livres et Auteurs du Bassin du Congo, dont l'idée est née il y a deux ans, s'impose peu à peu comme le rendez-vous incontournable des littératures africaines

Si la vocation du stand est d'abord de valoriser les écritures contemporaines du Bassin du Congo en mettant particulièrement l'accent sur les auteurs et les éditeurs congolais, l'intérêt évident manifesté par les écrivains africains originaires d'autres régions a fait de ce stand une vitrine exceptionnelle de la littérature de tout le continent. Une façon pour les organisateurs de poursuivre les actions menées à Brazzaville et à Paris au sein de leurs librairies.

Depuis la création du plus grand rendez-vous littéraire de France, il y a bientôt trente-deux ans, de nombreuses initiatives éphémères se sont multipliées pour valoriser les œuvres d'auteurs africains. Des petites maisons d'édition africaines ont parfois été représentées sans rencontrer d'écho particulier. Faute de mieux, les écrivains et les éditeurs africains se donnaient rendez-vous à la Librairie du Sud, un stand organisé par Cultures Sud pour valoriser les littératures du Sud.

Jusqu'en 2009, le stand de Radio France internationale donnait la parole aux écrivains et universitaires du continent à travers un programme spécialement dédié à l'événement. À cette époque, les auteurs africains erraient dans les allées du Salon du livre, passant sans cesse d'un stand à l'autre, tandis que les auteurs publiés par les grandes maisons d'édition françaises étaient accueillis sur le stand de leur éditeur. C'est le cas du Congolais Alain Mabanckou, édité par Le Seuil avant de l'être chez Gallimard.
Le début d'une ère nouvelle...

L'installation en mars 2010, puis en 2011, du stand Livres et Auteurs du Bassin du Congo au Salon du livre, avec son décor vert et blanc et une ouverture sur trois allées, offrait aux écrivains africains un repère dans cette grande foire internationale du livre. L'écrivain togolais Théo Ananissoh affirmait : « Je ne pense pas avoir été le seul à m'y sentir à l'aise. Patrice Nganang, Jean Divassa-Niama, Florent Couao-Zotti et bien d'autres auteurs africains m'ont semblé avoir pris autant de plaisir que moi à se trouver dans cet endroit qui associait beauté et efficacité. »

Une remarque d'autant plus juste que ce stand est désormais le lieu où les écrivains africains se donnent rendez-vous entre eux et avec leurs éditeurs, avec ce sentiment agréable de se sentir chez eux. Finie l'errance des années précédentes ! Les organisateurs ont le mérite, grâce à leur ingéniosité, de surprendre les visiteurs par la conception de l'espace et par la présentation de livres de qualité qui font du stand un espace privilégié.

L'un des atouts du stand réside notamment dans la qualité de ses invités. Jack Lang, Hervé Bourges, Constant Némalé, Yvan Amar, Bernard Cerquiglini, Jean-Noël Schifano et de nombreux officiels congolais ont honoré l'événement de leur présence. Ajoutons à cela la qualité des tables rondes auxquelles ont participé de prestigieuses personnalités littéraires comme Nimrod, Wilfried Nsondé, Calixthe Beyala, Henri Lopes, Gaston Kelman, Mambou Aimée Gnali, Abd Al Malik, Boniface Mongo Mboussa, Jean Bofane et tant d'autres.

Le succès de cet événement a amené les organisateurs à renouveler l'expérience en 2012, confirmant ainsi ce que nous écrivions dans les colonnes de notre journal : la présence du stand Livres et Auteurs du Bassin du Congo était « une étape dans le long processus qui nous conduits, nous Africains du centre de l'Afrique, à affirmer notre présence sur la scène internationale par la capacité de nos écrivains, de nos artistes, de nos penseurs, de nos chercheurs à épouser leur temps, à en traduire l'évolution, à imposer leur talent bien au-delà de la sphère géographique où ils se meuvent ».
Désormais, le stand Livres et Auteurs du Bassin du Congo est un événement attendu du Salon du livre de Paris. L'affluence croissante des visiteurs venus acheter les livres ou écouter les débats en est la preuve. Le stand est le lieu de discussions intelligentes et de rencontres exceptionnelles. Le lieu où s'exprime la richesse des littératures francophones. C'est ici que les acteurs de l'édition africaine débattent de l'avenir du secteur, que le patrimoine historique et culturel du Bassin du Congo est revisité grâce au talent de conteurs talentueux. C'est aussi sur ce même stand que les écrivains, nés dans les années 1960 se retrouvent avec leurs aînés pour évoquer l'évolution de la littérature et échanger avec le public à propos de leurs romans.
 
L'aventure se poursuit. Le prochain rendez-vous est pris à la porte de Versailles du 16 au 19 mars 2012 !

                                           Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire