Google+ Badge

dimanche 22 janvier 2012

Finances publiques : les gestionnaires invités à plus d'efforts dans la réforme du système

Le ministère des Finances, du budget et du portefeuille public se fixe l'objectif de rationaliser d'avantage la gestion des finances publiques 

Le chef du département des finances publiques, Gilbert Ondongo, a exhorté au cours du traditionnel échange de vœux, le 20 janvier, son personnel et les administrations sous sa tutelle à améliorer la situation existante.

Cette cérémonie a aussi été l'occasion pour le directeur du cabinet du ministre, Jean Raymond Dirat, de faire le bilan de l'année écoulée et de dresser la liste de quelques réalisations. Au niveau des finances, il a relevé la signature des divers accords de financement dans plusieurs secteurs socio-économiques, au plan international. Tandis qu'au niveau national, il a salué l'installation des nouvelles banques et compagnies d'assurances de dimension internationale, ainsi que la création de l'agence de régulation de transfert de fonds.

Puis Jean Raymond Dirat a félicité les cadres et les agents du département pour les différentes actions jugées salutaires concernant le budget. Il a cité entre autres la levée des mesures suspendant les effets financiers consécutifs aux avancements et autres promotions ; le contrôle systématique pour la rémunération des agents civils et militaires de l'État.

A ce sujet, ce contrôle a permis de déceler plusieurs cas d'irrégularités, tels que le faux et usage de faux dans les textes d'intégration à la fonction publique, l'usurpation de grade dans la force publique, la perception de plusieurs salaires par certains agents et à tort des indemnités et des primes, et la présence d'agents fictifs. Selon le directeur de cabinet, la correction de ces irrégularités conduira à des économies substantielles dans les dépenses de personnel.
 
Outre le contrôle, le département a créé un service des voyages à l'étranger. Celui-ci aurait réduit les tracasseries observées dans la délivrance des billets aux fonctionnaires en mission.

Jean Raymond Dirat s'est réjoui de l'assainissement des relations entre le public et le trésor. À ce sujet, il a relevé le paiement des mandats dans l'ordre d'arrivée et le règlement des opérateurs économiques strictement par virement bancaire.
 
Félicitant la direction des impôts, il a déclaré que l'administration fiscale a dépassé ses prévisions annuelles de recettes. Il a évoqué d'autres aspects encourageants dans le domaine fiscalo-douanier, notamment la suppression des exonérations fiscales exceptionnelles, la restauration de la redevance bois à l'exportation. 

                                  Par Jrang An@go. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire