Google+ Badge

samedi 21 janvier 2012

Recherche scientifique : le ministre visite les sites retenus pour la construction de plusieurs infrastructures

Le ministre de la Recherche scientifique, Bruno Jean Richard Itoua, accompagné d'une forte délégation de cadres de son administration, s'est rendu, le 19 janvier, sur les sites des deux centres de recherche de la capitale

Il a notamment visité le lieu où sera réalisé le laboratoire de fabrication de l'artémoquine, deux bâtiments qui abriteront les techniciens vietnamiens et le centre de recherche vétérinaire et zootechnique de Brazzaville.
Le ministre tenait à constater les conditions d'installation et d'équipement des centres de recherche à un moment où des réformes vont être mises en œuvre au ministère.

« Il me semble important de voir par moi-même dans quel état se trouvent les installations qui sont désormais sous ma responsabilité [...]. La première urgence est le laboratoire qui permettra de produire les médicaments antipaludiques, qui sera installé sur le site de la cité scientifique, ancienne cité de l'Orstom », a expliqué Bruno Jean Richard Itoua, qui souhaitait vérifier que toutes les dispositions avaient été prises pour le démarrage des travaux, la réception des premiers conteneurs et l'accueil des techniciens.

L'implantation du laboratoire comprend deux volets, l'un industriel et l'autre purement lié à la recherche. Sur ce site seront produits des antibiotiques, des médicaments contre la fièvre, etc., les antipaludiques étant la production phare. La plante utilisée pour leur fabrication vient de Chine et du Vietnam. Plusieurs sites ont été identifiés pour sa culture : Boko, dans le département du Pool ; Kombé, dans la périphérie sud de Brazzaville ; Odziba, dans la périphérie nord ; éventuellement Sibiti, dans le département de la Lékoumou, dans l'avenir. Une étude comparative sera menée pour, à terme, pratiquer une culture intensive de la plante dans les meilleures conditions.

Le projet devrait voir le jour cette année. Après la phase d'implantation du laboratoire, il est prévu de construire d'autres unités, qui serviront à l'extraction de la substance active de la plante et à sa transformation pour la fabrication du médicament.

La délégation a également visité le site qui abritera, après réhabilitation, le Centre national de documentation scientifique et technologique, actuellement situé place de la République, ainsi que le centre de recherche vétérinaire et zootechnique.

La tournée s'est terminée par la visite du futur siège de la délégation générale de la Recherche scientifique, où les travaux ont été en grande partie réalisés.

Concluant la journée, Bruno Jean Richard Itoua a déclaré : « Je suis venu dans une double attitude d'écoute, mais aussi d'initiative. Beaucoup de choses ont été faites avant mon arrivée. Je souhaite tout à la fois les consolider, les amplifier, voire procéder à des reconfigurations ou des remodelages si nécessaire pour accélérer les réalisations. » 

                                    Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire