Google+ Badge

dimanche 8 janvier 2012

Environnement : la forêt au centre d'un programme phytogénétique

La République du Congo prépare un document référentiel concernant sa politique d'utilisation et de conservation de la ressource génétique forestière

Le coordonnateur pour le Congo du programme sur les ressources génétiques forestières de l'Afrique subsaharienne, Léon Joseph Samba, a livré l'information le 7 janvier, au cours d'un atelier. Ce séminaire avait pour objectif l'examen et la validation du deuxième rapport national sur les ressources génétiques forestières au Congo.

Les participants, à terme, devraient mettre en place un plan national d'action sur une période de dix ans. « Il y figurera les activités précises à mener pour utiliser rationnellement mais également conserver nos ressources génétiques forestières », a expliqué Léon Joseph Samba.
 
Les ressources génétiques forestières se définissent comme l'ensemble des végétaux que l'on trouve dans les forêts, la savane et les eaux. Cette flore peut se multiplier depuis le pollen jusqu'à la plante ou l'arbre.
De façon générale, les ressources génétiques forestières intègrent les ressources ligneuses, non ligneuses ainsi que la faune. Cet atelier, en l'occurrence, s'est uniquement intéressé aux ressources génétiques forestières du bois.

Léon Joseph Samba a expliqué que le programme, décidé à Ouagadougou en 1998, concernait davantage les arbres ou espèces végétales utilisés pour l'alimentation et l'agriculture et que les arbres forestiers, d'où la nécessité d'opérer un recadrage.
 
Ce programme a comme objectifs spécifiques : la collecte et l'analyse des connaissances ; l'amélioration des connaissances sur la gestion, le renforcement des capacités nationales ; et la promotion de l'échange d'expertises et d'informations entre les pays impliqués dans cette initiative régionale.

Dans le cadre de ce programme, un premier rapport sur la gestion des ressources génétiques forestières avait été validé en 2004. En 2010 et 2011, des ateliers ont été organisés dans le but d'élaborer un guide pour la rédaction des deuxièmes rapports nationaux nécessaires à l'évaluation des ressources génétiques forestières dans le monde.

Rappelons que le programme sur les ressources génétiques forestières en Afrique subsaharienne est une initiative lancée par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Après plusieurs rencontres, un plan mondial avait été adopté sur la conservation et l'utilisation durable des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, sans cependant prendre en compte de façon claire les préoccupations portant sur les forêts.
 
En République du Congo, le programme a été lancé en 2000 avec le soutien de la FAO et de l'Institut international des ressources génétiques végétales.

L'atelier d'examen et de validation du deuxième rapport national sur les ressources génétiques forestières en République du Congo a connu la participation du directeur général de l'Économie forestière, Donatien N'Zala, du représentant de la FAO et d'autres directions. 

                                  Par Jrang An@go. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire