Google+ Badge

mardi 17 janvier 2012

Enseignement primaire, secondaire : le ministère envisage le respect des textes réglementant le fonctionnement des structures

Le respect de ces textes est l'un des défis que compte relever le ministère en 2012. L'information a été donnée par la ministre de tutelle, Rosalie Kama Niamayoua, le 13 janvier à l'occasion de la cérémonie d'échange de vœux avec son personnel à l'Institut national de recherche et d'action pédagogique

Parmi les défis à relever dans ce secteur, l'on peut noter l'amélioration du fonctionnement du département par le respect de la hiérarchie, et pour l'administration, le respect des textes réglementant le fonctionnement des structures, la rationalisation du pilotage des structures éducatives par la mise en œuvre de la gestion axée sur les résultats à tous les niveaux, et enfin, un nécessaire changement des mentalités.

« Cette amélioration passera par le suivi et l'évaluation dans toutes les structures éducatives, a déclaré la ministre. La gestion axée sur les résultats, qui fournit un cadre logique cohérent de planification et de gestion stratégique, est aussi un critère de bonne gouvernance qui suppose le suivi et l'évaluation des effets et la production régulière », a-t-elle poursuivi.

« Il doit y avoir chaque trimestre et à la fin de chaque année, des rapports sur les produits et les retombées de la mise en œuvre des plans d'action, sur l'évaluation éventuelle des écarts entre les résultats escomptés et les résultats obtenus », a ajouté Rosalie Kama Niamayoua.

Outre ces défis, le ministère envisage d'organiser un séminaire sur la gestion axée sur les résultats, ainsi que des formations et des campagnes de sensibilisation sur la déontologie au profit de son personnel.

À cette occasion, le directeur de cabinet du ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation, Thomas Mackosso, a rappelé que l'année 2011 avait été marquée par la dotation en équipement matériel, par le renforcement des capacités des enseignants et des gestionnaires de l'administration.

Au total en effet en 2011, 220 salles de classe ont été réhabilitées et construites, 6 850 tables bancs et 335 272 manuels scolaires ont été réceptionnés. En ce qui concerne le renforcement des capacités, près de 2 800 enseignants ont été recrutés, 1 772 enseignants formés au niveau communautaire dont 231 femmes ainsi que 983 enseignants des cycles primaire et secondaire, sans oublier les enseignants de sciences et de français ainsi que la prise en charge de 1 423 jeunes déscolarisés.

Quant aux gestionnaires administratifs, une formation a concerné 60 agents en matière de logiciels de statistiques de l'éducation. Notons enfin le développement du matériel de formation pour les gestionnaires du système éducatif ainsi que la sensibilisation des responsables pédagogiques sur la mise en œuvre du plan d'action du programme spécial. 

                                  Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire